Le petit guide du Feng Shui au bureau

Le printemps est là ! À nous les beaux jours ! Et si c’était le moment d’inviter le Feng Shui dans vos bureaux ? Trop compliqué ? Pas du tout ! Nous vous avons conçu un petit guide spécial espace de travail. Que vous soyez dirigeant, salarié ou en télétravail, nous avons tout prévu pour vous permettre de gagner en sérénité et en bien être sur votre lieu de travail. Alors, prêt à prendre soin de votre environnement professionnel ? C’est parti !

Comment inviter l’art du Feng Shui dans nos espaces de travail ?

« Feng shui » : le bien-être par l’espace

Le Feng Shui, en pinyin fēng shuǐ, signifie littéralement « le vent et l’eau ». Il s’agit d’un art ancestral chinois taoïste (au même titre que l’acupuncture ou encore la médecine chinoise) qui consiste à harmoniser les énergies environnementales. L’objectif étant de favoriser la santé, le bien-être et la prospérité de ses occupants. De quoi nous donner envie de rapporter cette pratique dans nos bureaux, où nous passons la majorité de nos journées.

Eau, feng shui bureau

Feng pour “vent” et Shui pour “eau” :

« Voilà réunies, les deux conditions nécessaires pour qu’un lieu de vie soit favorable à ses habitants. Celui-ci doit être protégé du vent et alimenté en eau. »

Le grand livre du feng shui, Bruno Lecourt, éditions Leduc.s

Mais alors, concrètement, quel est l’avantage d’appliquer la discipline du Feng Shui à son espace de travail ? Il s’agit avant tout d’apporter un nouveau regard sur cet environnement et de prendre des décisions d’aménagement permettant l’épanouissement de l’harmonie, de l’équilibre et du bien-être des collaborateurs. Le tout dans un lieu qui n’est pas (souvent) pensé pour cela.

L’HOMME, LE TEMPS ET L’ESPACE

C’est tout à fait basique, mais il est utile de le rappeler : l’homme s’inscrit dans le temps et l’espace dès sa naissance. Son rapport à ces deux notions influe manifestement sur son évolution. Et le travail ne fait pas exception, bien entendu.

L’homme et le Feng Shui : les caractéristiques spatiales

Prendre en compte l’espace consiste à envisager les interactions existantes entre l’homme et son habitat ou de son lieu de travail, mais aussi de son environnement extérieur.

Il est donc primordial de bien choisir l’espace de travail dans lequel vous allez installer votre activité, mais aussi l’environnement extérieur dans lequel il s’inscrit : immeuble, alentours, infrastructures environnantes…

La prise en compte des données temporelles

L’homme s’inscrit dans les cycles temporels qui régissent la planète. La prise en compte de ces cycles est nécessaire lorsque ce dernier envisage toute construction. Ainsi, l’homme prendra en compte ces cycles quand il décidera de l’orientation d’une construction, de sa position au sein de la ville et également du moment de la construction. Par exemple, celle-ci pourra être tournée vers le sud dans l’hémisphère nord et en climat tempéré.

espace feng shui bureau

Somme toute, le Feng Shui, c’est du bon sens érigé en art. Et on peut aller loin dans l’expression de celui-ci et des explications qu’il peut apporter. On pourrait, alors, entrer dans le détail du symbolisme animal chinois, les 4 animaux exprimants les 4 besoins fondamentaux de l’homme. La tortue (la protection), le phénix (renaissance, aspirations), le dragon (réussite, prospérité) et le tigre (force).

Mais ne nous perdons pas en route ! L’idée de cet article est bien de faire ressortir les caractéristiques principales de cette philosophie pour les mettre facilement en place au bureau.

APPLIQUER LE FENG SHUI AU BUREAU

Locaux du gouvernement avec des drapeaux

Nous n’avons donc pas le Feng Shui infus, mais la discipline, dans ses finalités, peut nous intéresser. Elle pousse à harmoniser l’espace de travail afin de :

  • localiser le meilleur emplacement pour ses bureaux ;
  • améliorer l’espace pour favoriser la productivité des salariés, réduire l’absentéisme et donc continuer son développement économique ;
  • harmoniser les relations entre les hommes et les services ;
  • atténuer le stress, réduire le turn over, améliorer les conditions de travail de ses employés (la fameuse QVT) ;
  • favoriser la créativité, l’harmonie et la concentration…

Les règles du Feng Shui pour un espace de travail harmonieux

L’ORIENTATION DE L’ESPACE DE TRAVAIL

L’orientation est certainement la notion la plus importante dans la discipline du Feng Shui. Il s’agit de positionner son bureau dans la pièce de sorte qu’il ne soit pas situé dos à une fenêtre ni à une porte, quitte à le placer en diagonal dans la pièce.

Le mur est un élément de protection : il faut donc le mettre dans son dos sans pour autant se sentir bloqué. En effet, s’adosser à un mur, c’est avoir un support solide derrière soi. Si ce n’est pas possible, vous pouvez opter pour une chaise dotée d’un très haut dossier.

De même l’on partage son bureau à plusieurs, en open space par exemple, il est déconseillé de disposer les bureaux en vis-à-vis. Cela favoriserait le développement de l’agressivité.

L’ORDRE ET LA PROPRETÉ

Ranger et nettoyer, favoriser la clarté. Pas vraiment besoin d’explication ici. D’ailleurs avec le printemps, le nettoyage s’impose souvent et fait du bien au moral.

Globalement, le Feng Shui recommande de ne pas surcharger la pièce : choisir des murs sobres, aux angles arrondis, aux formes courbes, laissant passer la lumière.

Il s’agit donc d’éviter les angles pointus, les recoins et les entassements de casiers fermés favorisant les énergies négatives.

Le mieux serait de favoriser les étagères basses (trop hautes elle empêchent la concentration) et les rangements sobres et efficaces. Ne vous encourageons donc à trier et jeter tout ce qui n’est pas nécessaire.

Enfin, la propreté de l’endroit est primordiale. Ne dit-on pas, un esprit sain dans un bureau sain (propre, dépoussiéré et aéré) ? Et bien c’est vrai, : faire circuler l’air, c’est inspirer un souffle d’énergie dans une pièce. Enfin, le petit détail qui tue : la poubelle ne doit pas se voir et encore moins les câbles et fils en tout genre.

L’ÉCLAIRAGE

Le mieux, selon l’art du Feng Shui, c’est d’être doté d’une fenêtre s’ouvrant vers l’intérieur. La lumière est, de fait, porteuse de vie, d’énergie positive. Ainsi, elle doit pouvoir atteindre toute la pièce. Si ce n’est pas le cas, la lumière artificielle sera votre alliée dans les coins sombres. Vous voulez une lampe sur votre bureau ? Positionnez-là à votre gauche et l’ordinateur à votre droite.

LES DÉPLACEMENTS

Selon l’art Feng Shui, les pièces carrées ou rectangulaires sont les formes idéales permettant la circulation dans l’espace. Les pièces en U ou en L ne favorisent, en revanche, pas les déplacements et ne contrecarrent pas les énergies négatives. Dans ce cas, nous vous conseillons de positionner des meubles ou des étagères délimitant de nouveaux espaces.

La pièce doit également être suffisamment grande pour éviter les sensations d’écrasement ou d’étouffement.

LE CHOIX DES COULEURS

les couleurs feng shui au bureau
©️Mickael Browning via Unsplash

Les couleurs chaudes (rouge, jaune, orange…) impulsent le dynamisme et la profusion des échanges. Les couleurs froides (bleu, violet…) sont propices à une ambiance calme, favorisant la réflexion. En Feng Shui, le vert est, quant à lui, considéré comme neutre. Il aurait, paraît-il, la capacité d’absorber l’énergie négative. Mais les autres couleurs auraient, elles aussi, certaines capacités :

  • Le jaune en Feng Shui est un stimulant intellectuel et moral. Il encourage l’optimisme. 
  • Le vert en Feng Shui est neutre, mais porteur de vie et régénérant.
  • Le bleu en Feng Shui est symbole de fiabilité et la sécurité. 
  • Le noir en Feng Shui favorise l’introspection et ouvre les possibilités.
  • Le marron en Feng Shui est un soutien physique du corps (mais pas de l’esprit).
  • Le blanc en Feng Shui soutient et dynamise l’esprit mais pas le corps.
  • Le gris en Feng Shui permet la concentration, mais il est aussi fatiguant pour le corps.

Attention : les couleurs doivent être associées pour donner un ton particulier à la pièce. L’idée étant de toujours mettre en valeur la lumière. Elles ne doivent, à aucun moment, alourdir la pièce.

LES BRUITS ET LES ODEURS

Est-il vraiment nécessaire de préciser qu’avoir ses bureaux éloignés des toilettes, des portes d’ascenseur bruyantes ou d’un lieu de passage serait idéal ? De même, ne pas avoir à subir des odeurs entêtantes ou désagréables est indispensable…

LES IMAGES, LA DÉCORATION

Sur les murs, le Feng Shui conseille d’éviter les miroirs, car ils diluent la concentration. Le mieux serait d’opter pour des photos de notre famille (nos ancêtres, en particulier, nous transmettraient leur bienveillance) ou des images d’espace apaisants (montagne pas trop pointues, mer, eau). Un peu plus difficile en flex office, nous direz-vous, où il est plus complexe de personnaliser son bureau. Mais vous pouvez toujours garder un petit cadre dans votre sac pour le sortir à tout moment.

Enfin, sachez que la présence de l’eau, même imagée, est bénéfique pour l’espace. L’idéal serait donc de bénéficier d’une petite fontaine ! Oui, rien que ça !

LES PLANTES ET LES MATÉRIAUX NATURELS

Enfin, un bureau trop encombré de matériel technique et informatique doit être compensé par la présence de matériaux naturels : bois brut, pierre, sous-main en cuir…

Néanmoins, il est conseillé d’agrémenter son bureau de plantes que l’on positionne à l’est et au sud-est. Celles-ci permettent d’annihiler la pollution électromagnétique produite par les ordinateurs et autres appareils électriques. Les plantes encouragent la créativité et l’initiative. Le bambou notamment, serait une plante qui porterait bonheur et attirerait les énergies positives.

À bon entendeur !

4.7/5 - 4 votes

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade,
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

Outils du startupper

La boîte à outils du startupper

On le sait pour l’avoir vécu : une fois l’entreprise créée, le pitch bien ficelé, l’équipe au travail et le développement amorcé, il est primordial de trouver l’espace de travail idéal pour votre activité.Comment trouver un bureau à louer adéquat pour ma start-up ? Qu’est-ce qu’un bail digitalisé ? Comment différencier un bail précaire d’un bail 3/6/9 ?

Lire l'article »
Immobilier Proptech

Top 20 des PropTech à suivre

L’enjeux des startups de la Proptech ? Faire avancer les secteurs de l’immobilier et du bâtiment grâce aux outils digitaux et numériques. Ces secteurs, malgré les apparences, sont de véritables terreaux d’innovations fertiles et variées. Aujourd’hui, de nombreuses startups ont émergé, proposant tour-à-tour des services ou des innovations technologiques.

Lire l'article »
génération Y au travail

Étude sur la génération Y au travail

La génération Y brille par sa connaissance avancée des nouvelles technologies, sa tendance à casser les codes (à « disrupter » les repères) et à opter pour des habitudes et usages différents de ses prédécesseurs. Elle emboîte ainsi le pas à la génération suivante et se démarque.

Lire l'article »