⚡️ Covid-19 : nous sommes là pour vous accompagner dans la gestion de vos locaux et la recherche d’immobilier flexible pour votre entreprise – Contactez-nous : 04 74 26 69 09 !

Les 10 commandements du bureau

Ahhh le bureau… On déteste l’aimer et on aime le détester, mais dans l’ensemble ça nous a bien manqué… Non, pas le bureau spécifiquement, mais les interactions sociales avec les collègues. Nos compagnons de galère, mais qu’on aime bien quand même.

L’isolement a été le plus grand mal causé par cette pandémie, après la maladie elle-même, et notamment auprès des plus jeunes. Quand les mesures de restriction étaient au plus haut, beaucoup ont perdu de la motivation dans leurs activités. Preuve s’il en est que le bureau fait quand même du bien aux salariés, même si on le consomme à dose plus modérée aujourd’hui.

Retour au bureau, oui, mais pas à n’importe quel prix ! Aujourd’hui, le bien-être au travail prime pour la majorité des entreprises et des salariés, et pas question de retourner travailler dans un environnement inadéquat.

Aujourd’hui rien que pour vous dans cet article, Hub-Grade fait le point et vous livre ses 10 commandements du bureau.

1. Le confort, tu privilégieras

Après avoir été forcé de goûter aux avantages du travail à la maison, on ne peut nier l’aspect confortable de celui-ci.

Gagner du temps ; pouvoir se lever plus tard ; ne pas affronter les embouteillages ; le métro ni même la météo… Difficile pour un employeur de luter contre ça.

Le retour au bureau aujourd’hui, c’est prendre soin des salariés. Consultez-les et comprenez ce qui leur donnera envie de revenir au bureau.

En open space, en coworking ou en bureau fermé, n’hésitez pas à personnaliser votre espace autant que possible. Tout le monde préfèrera un espace vivant avec de la personnalité que des murs gris sans âme et ternes.

Confort au bureau
@corinne-kutz – Unsplash

2. Du rangement, tu feras

Avec le télétravail il est facile de perdre ses repères. Lorsqu’on est dans notre bulle, il peut être difficile de retrouver une certaine rigueur en arrivant au bureau.

Retour au bureau dit nouvelles résolutions. Une occasion de mettre en ordre vos affaires autant que possible pour vous y retrouver sans encombrer l’espace.

Rien ne vous empêche, au contraire, d’aménager votre bureau à votre goût en amenant diverses choses nécessaires à votre confort. Des photos, votre tapis de souris préféré, un coussin de chaise ou même un plaid pour les plus frileux.

Ranger son bureau
@christine-donaldson – Unsplash

3. Les bonnes postures, tu garderas

« Le mal de dos est le mal du siècle »… Une des conséquences de la sédentarité trop importante du travailleur. Un mal encore renforcé par l’ère Covid qui a fortement réduit la dépense physique moyenne des individus. Santé Publique France constatait fin 2020 que les français passent en moyenne 6h30 par jour à être assis. Ce temps est même supérieur à 7h pour un tiers des français.

Au travail, il n’est pas rare d’être assis devant son écran plusieurs heures d’affilée. Si vous entendez à tour de bras qu’il faut garder le dos et la tête droites pour limiter les douleurs devant son ordinateur, les kinésithérapeutes vous recommanderont, eux, de changer de position régulièrement.

En anglais il existe un adage disant « The good posture is the next posture », que l’on peut traduire par « la bonne posture, c’est la suivante » . Notre corps est fait pour être en mouvement, et c’est en variant ses assises dans la journée que l’on limite les risques de douleur. N’hésitez pas à prendre des pauses courtes mais plus régulières pour vous lever et vous dégourdir les jambes. Et si votre patron ne l’accepte pas, alors faîtes-lui lire cet article, et surtout des recommandations médicales et scientifiques.

Postures au bureau
@jose-aljovin – Unsplash

4. Ton téléphone tu éteindras, et ta messagerie tu couperas hors du travail

À moins que votre entreprise ne traverse une crise urgente et que vous seul ayez le pouvoir de sauver la boîte, votre vie privée et votre cerveau vous sauront gré de penser à autre chose lorsque vos heures de travail sont accomplies.

Plus sérieusement, le temps pour soi est important, et même si cela ne demande pas une réponse immédiate, les sollicitations hors des heures de travail empêchent les collaborateurs de vraiment profiter de leur déconnexion.

Si vous êtes salarié, pensez à désactiver vos notifications quand vous n’êtes pas au bureau. Et si vous êtes employeur, ne sollicitez pas un collègue après les heures de travail. Pas de panique, il sera de retour demain comme à chaque fois.

Téléphone éteint
@misael-moreno – Unsplash

5. De plantes, tu t’entoureras

On ne démontre plus l’intérêt d’intégrer de la verdure au travail. Vous voulez faire plaisir à vos salariés et augmenter leur productivité ? Alors misez sur les plantes !

Une des études les plus marquantes sur le sujet nous vient du Pays de Galles, publiée en 2014 dans le Journal of experimental psychology, une ressource de qualité sur le sujet. L’étude démontre que les sujets observés étant en contact avec de la verdure sont plus efficaces et productifs d’environ 15 % par rapport aux sujets qui n’y sont pas exposés.

Les raisons ? Les salariés exposés aux plantes expriment ressentir un bien-être supérieur à leur précédent environnement et aussi une meilleure reconnaissance de la part de leur direction qui leur fournit un cadre plus agréable pour travailler.

Je vous laisse donc réfléchir à une solution facile réduire le stress et augmenter la créativité de vos collaborateurs.

Plantes au bureau
@andreas-dress – Unsplash

6. L’esprit, tu te videras

Avec le renouveau des modes de travail, il n’est pas rare aujourd’hui de voir des entreprises, espaces de coworking et autres tiers-lieux proposer des activités aux collaborateurs.

Séance de yoga, cours de boxe, salle de sport… Aller se détendre seul ou entre collègues pendant les pauses a un bienfait fou sur la productivité et le bien-être. Sans parler du gain de temps que cela peut représenter dans une journée, c’est une réelle coupure dans vos tâches du quotidien.

Vous ne voulez pas faire d’activités ou vous en faites déjà hors du travail ? Alors pourquoi pas en profiter pour vous reposer et faire une micro-sieste après le déjeuner ? Chacun ses solutions pour se vider l’esprit.

Sport au bureau
@ginny-rose-stewart – Unsplash

7. Du sens à ton travail, tu donneras

Connaissez-vous l’ikigai? C’est un test qui est supposé vous permettre de trouver votre « raison d’être » en mettant en lien ce que vous aimez, ce pour quoi vous êtes doué, ce dont le monde a besoin et ce pour quoi vous pouvez être payé. Le centre de tout ça devrait théoriquement vous amener à exercer l‘activité qui vous rend le plus heureux.

Problème : C’est un cas idéal, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. L’ikigai met surtout en exergue la mentalité qui se développe aujourd’hui, le salaire n’est plus la première source de motivation à travailler.

Selon Laurence Monnet-Vernier, associée du cabinet d’audit Deloitte et auteure de l’étude « Sens au travail », « 30 % des sondés relient le sens à leur activité quotidienne, un quart des sondés le relient aux valeurs de l’entreprise, et un quart le relient au travail en équipe. Ils ne sont que 2 % à le rattacher au produit, 5 % au secteur d’activité et 12 % au métier exercé. »

Le sens n’est plus lié uniquement à la simple mission ou à la perspective de carrière, il comprend aussi les raisons primaires pour lesquelles les collaborateurs veulent aller au bureau. Aujourd’hui, il faut donner envie à ses collaborateurs de venir. En favorisant la reconnaissance de leur travail, en portant des valeurs d’entreprise et d’éthique fortes et en prenant en compte chaque individu pour créer un groupe soudé.

Sens au travail
@clark-tibbs – Unsplash

8. Chez toi tu resteras, si tu es malade

Ça peut paraître évident dit comme ça et surtout par les temps qui courent mais cette règle de bon sens n’est pas toujours appliquée.

Le bureau c’est la vie en communauté, et je suis presque sûr que votre collègue de gauche n’a pas envie de tomber malade car vous avez un « petit rhume » qui se transformera en grippe dans les jours à venir.

En open space ou en bureau fermé, même si l’espacement entre collègues est suffisant, nous respirons le même air. Les risques de transmettre des maladies sont élevés, surtout en cas de sous-aération.

Profitez de votre convalescence pour rester en télétravail si votre poste le permet et revenez en pleine forme communiquer votre bonne humeur ! Vous pouvez même faire des crêpes ou des cookies à votre retour, succès garanti.

Malade au travail
@kelly-sikkema – Unsplash

9. Tes collègues, tu connaîtras

On ne vous oublie pas, jeunes diplômés qui venez tout juste d’intégrer une entreprise en pleine pandémie ou même vous, travailleur lésé qui reprenez un emploi dans une toute nouvelle organisation.

Les mesures sanitaires ont eu un impact fort sur l’intégration des nouveaux salariés quels que soient les efforts mis en place.

Pour améliorer votre bien-être et celui des autres, faîtes des efforts pour vous intégrer, participez aux activités et apportez votre bonne humeur et votre personnalité.

Afterwork
@redd-PTRzqc – Unsplash

10. Correctement, tu mangeras

Le bien-être, ça passe aussi dans l’assiette. Laissez de côté le sandwich acheté à la sauvette qui vous laisse sur votre faim ! De plus en plus de structures proposent un service de restauration de qualité, voire bio quand c’est possible.

Dans les colocations d’entreprises Focus par exemple, « Le panier du marché » a été mis en place. Au menu un panier de fruits et légumes frais, principalement de saison, livré aux colocataires de façon hebdomadaire. Il est possible de passer commande et de choisir entre six paniers différents selon les semaines.

Et si votre entreprise ne propose pas ce genre de services, alors peut-être que vous bénéficiez d’une cuisine sur place. Auquel cas, pas d’excuses pour retourner au sandwich.

Manger sain au bureau
@brooke-lark – Unsplash

S'abonner à la newsletter

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade,
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

génération Y au travail

Étude sur la génération Y au travail

La génération Y brille par sa connaissance avancée des nouvelles technologies, sa tendance à casser les codes (à « disrupter » les repères) et à opter pour des habitudes et usages différents de ses prédécesseurs. Elle emboîte ainsi le pas à la génération suivante et se démarque.

Lire l'article »
Nouveaux métiers du digital

Les nouveaux métiers du digital

Le digital a changé la face du monde de manière considérable, que ce soit dans nos habitudes de consommation, dans la communication avec les médias, mais aussi dans les entreprises, en termes d’emplois et de préoccupations.

Lire l'article »