LES 10 COMMANDEMENTS DU STARTUPPER 6 –

Réactif, tu seras.

LA RÉACTIVITÉ AU TRAVAIL, QU’EST-CE QUE C’EST  ?

La réactivité fait partie des vertus caractérisant la performance d’un individu au travail. Elle désigne la capacité à s’adapter à une situation ou un problème donné. Être réactif au travail, c’est mobiliser les ressources et mettre en place les solutions face à une problématique donnée. Le tout de façon rapide et qualitative.

La réactivité : une donnée de performance du collaborateur

La réactivité ce n’est pas forcément l’efficacité, mais ce n’est surtout pas l’improvisation. Ainsi, être réactif, ce n’est pas forcément traiter les urgences comme elles viennent mais plutôt savoir anticiper les besoins. L’idée est de faire appel en amont (ou dans l’immédiat) aux outils nécessaires pour atteindre ses objectifs. Cela n’exclut pas non plus la capacité de traiter les urgences le plus rapidement possible. C’est pourquoi, généralement, plus on est réactif, plus on fait preuve de professionnalisme.

Les outils en entreprise favorisant la réactivité : la gestion des e-mails

Beaucoup d’entreprises (surtout des grands groupes) ont mis en place auprès de leurs salariés et managers, des outils permettant d’exprimer la réactivité. Cela consiste généralement en la mise en place de systèmes de check-lists ou d’audits (Mac Donald’s, Valeo, Air France). Dans le secteur hospitalier, mesurer la réactivité est un enjeu de taille !

gestion-emails

Dans des univers plus traditionnels, ou en startup, certains outils vont nourrir la réactivité des collaborateurs. C’est le cas des techniques de gestion d’e-mails. Ainsi par exemple, la méthode GTD “Getting things done” de David Allen, réactualisée dans un univers digital, est une solution. Le principe est simple : face à ta boîte e-mail, tu vas mettre en place 3 actions avant d’agir :

1- Collecter

Basiquement, tu ouvres ta boîte e-mail. Dans ton planning, tu auras prévu une plage horaire (en début de matinée) qui sera dédiée à la gestion de tes e-mails. En fonction du volume de message que tu reçois, cela peut mobiliser un certain temps. En cas de volume important et de flux continu, préserve-toi 2, voire 3 moments dans la journée consacrés exclusivement à la gestion d’email.

2 – Clarifier

Tu prends connaissance du contenu du message. Tu réponds à la question simple :

-> ce message demande-t-il une réponse ou non ?

Si oui, il faut le traiter. Si non, tu archives ton e-mail (avec un petit OK en réponse signifiant que tu en as pris connaissance).

3- Organiser

Si tu dois répondre à ce message, tu dois t’organiser en répondant à 2 questions.

-> Quel niveau de réactivité ce message demande-t-il ?

  • @Action : à faire immédiatement.
  • @ToDoToday
  • @ToDoThisWeek
  • @ToDoThisMonth

Inutile d’envisager plus loin, notre cerveau n’est pas fait pour gérer des choses à si long terme. Dans ta boîte e-mail, tu auras, au préalable créé des labels te permettant d’attribuer ces priorités à chaque message.

-> À quel projet se message se rattache-t-il ?

De même, tu auras, au préalable créé des labels dans ta boîte e-mail correspondant aux projets que tu suis. Tu attribues les labels qui vont bien.

Une fois, tout classé, tu traites les actions immédiatement.

Réactivité et proactivité : quelle différence ?

organiser-proactiviteLà où la réactivité situe la réaction dans l’immédiat, la pro-activité lui permet de s’inscrire sur le moyen et long terme. La proactivité cadre l’action. Ainsi, mettre en place des plans d’actions selon chaque équipe de votre entreprise ira dans ce sens. Par exemple : mettre en place un plan d’actions commerciales attachés à chaque type de marché peut permettre d’augmenter la réactivité efficace de l’équipe. Ceci, sur le long terme.

Réactivité et startup : l’ultime compatibilité ?

En startup, la réactivité est une compétence indispensable. Elle définit la capacité  de chacun à s’adapter. Or, par définition, le cycle de vie d’une startup change et pivote très rapidement. Les collaborateurs y travaillant devront suivre et accepter ce rythme et embrasser ces changements de la façon la plus linéaire possible.

Ce format d’entreprise est ainsi très efficace, dans le sens où il permet de mettre en place très rapidement les choses.

Cela permet de corriger la stratégie en fonction d’une meilleure connaissance de son client par exemple. À l’inverse, dans les grands groupes, la latence et l’intervention d’intermédiaires (parfois nombreux) rend les actions plus rigides.

Startupper : tu sors d’incubateurs, dans pas longtemps ? Sois réactif – proactif, et viens jeter un oeil sur notre plateforme pour tes nouveaux bureaux !


startup réactivité

 

 

Espaces de travail : les dernières annonces sur Hub-Grade

 

Et si tu veux un bureau flexible et clé-en main, viens nous rejoindre dans nos espaces. Tu les trouveras sur HUB-GRADE. 

 

 

Enfin, si tu veux relire notre petit saga, c’est ici ! Un peu de fun et de sérieux dans notre dossier :  Les 10 commandements du startupper.