Zoom sur la startup Pinql : une réponse digitale à la recherche d’apparts

pinql location d'appartements

Cette semaine, Hub-Grade a choisi de laisser la parole à la startup Pinql, jolie « disruptrice » du monde immobilier locatif.

Son ambition est clairement est annoncée : Pinql a pour objectif de faciliter le contact entre propriétaires et locataires. Basée sur le principe de la rencontre amoureuse et en l’occurrence le « speed dating », cette application vient bousculer la démarche locative, réputée complexe et trop chronophage. La colocation ou la location d’un appartement s’en trouvent révolutionnées.

Un bouleversement dans le domaine locatif, qui mérite que l’on se penche davantage sur son fonctionnement et les avantages que l’application peut apporter au monde de l’immobilier.

Une appli mobile pour louer un logement

Toute personne qui a déjà recherché un appartement à louer est tout à fait consciente de la complexité du processus. Outre le fait de supprimer cette subtilité, Pinql vous épargne les frustrations éventuelles de la démarche.

Pour y parvenir, cette appli mobile vient débarrasser l’univers locatif de ses rouages vieillissants. Ainsi, il suffit de posséder un smartphone, d’installer l’appli, de créer son compte et de remplir son profil.

Un locataire qui s’engageait dans le processus d’affermage se devait de compter sur le concours d’un professionnel ou sur la médiation des portails immobiliers. Deux choix qui peuvent souvent s’avérer coûteux et chronophages.

Heureusement, le monde connaît des mutations. Et le digital impose son rythme dans les différents domaines de la vie. Pinql s’inscrit dans cette dynamique et bouleverse l’univers locatif, et ce dès le départ de façon plutôt originale.

Pinql - rencontres immobilieres

De la rencontre amoureuse à la rencontre immobilière

Mise sur pied en février 2017 par Andrea Bensaid, Ryan Wood et David Oussadon, cette application reproduit le fonctionnement de Tinder, l’appli des rencontres amoureuses.

L’objectif consiste à faciliter la colocation entre particuliers à Paris ou plus simplement, la location d’un appartement. Pour ce faire, le socle de cette application réside sur l’affinité et même la compatibilité entre locataires et avec le propriétaire. Ainsi, littéralement, le tout fonctionne comme sur Tinder.

Avec Pinql, pour le potentiel locataire il est très simple créer un compte, peaufiner un profil et définir les zones de recherche. L’algorithme propose alors des associations et pousse des suggestions. L’action suivante consiste simplement à choisir la proposition immobilière qui répond à ses aspirations.

En face, les bailleurs, profitent également de la facilité d’utilisation de l’application, de son aisance de prise en main. En outre, véritable appli de rencontre immobilière, il a été ajouté des éléments de réassurance tels que des outils de sécurité mais aussi des filtres offerts. Ainsi, Pinql veille à installer un environnement de confiance autant aux propriétaires qu’aux preneurs.

Ainsi, une fois qu’un preneur est sélectionné par un « shake », le propriétaire peut télécharger son dossier comportant les pièces essentielles à l’analyse de son dossier. La plupart du temps, sur Pinql, le locataire fournit la version numérisée des documents tels que sa pièce d’identité, ses feuilles d’impôts, ses bulletins de paie, etc. Bref, le nécessaire qu’il faut au propriétaire pour évaluer la candidature du preneur.

Cette application, après le « shake », accompagne le reste de la démarche. Elle intervient de cette façon dans la prise de rendez-vous (à l’aide d’un agenda et d’un GPS intégré). Elle participe même à l’état des lieux aussi bien pour la colocation que pour la location d’un appartement.

Pinql facilitateur pour la recherche d'appart

Des réponses simples à un problème complexe

Disponible sur les Stores Android et iOS, cette application pour l’immobilier connaît un succès sans précédent. En seulement 5 mois, Pinql a colonisé le domaine de la location entre particuliers. Elle a d’ailleurs atteint les 30 000 téléchargements et s’est classée 19e dans le top 50 de l’App Store dans la catégorie Life Style.

Durant la même période, environ 15 000 locataires ont conclu des accords locatifs avec des propriétaires. Mais qu’est-ce qui explique ce succès fulgurant ? En vérité, tout tourne autour de la simplicité du service.

L’appli offre une solution qui substitue ergonomie, flexibilité, promptitude et gratuité à des démarches souvent complexes, chronophages et chères.

Avec cet élan, les rencontres immobilières ne sont qu’à leurs prémices. Elles ont encore de beaux jours devant elles. L’appli, par son succès, en constitue une preuve tangible.

La digitalisation de l’immobilier : c’est parti pour de bon !