Test : pour quel type d’espace de travail êtes-vous faits ?

Vous êtes-vous déjà demandé quel est le type d’espace de travail qui vous conviendrait le mieux ? Mais outre l’espace qui nous entoure, quel environnement de travail influe le plus sur votre productivité ? Idéalement, dans quel espace de travail vous sentez-vous bien ? Avez-vous besoin de quelque chose de vraiment spécifique : vous êtes plutôt du genre à constamment ré-agencer votre espace ? Ou à avoir vos petites routines et rituels ? Vous vous plaisez à prendre racine ou vous avez la bougeotte ?

Bref… Pratiquement autant de questions que de possibilités. Bureau fermé, poste de travail ou espace indépendant… Quel type d’espace de travail vous convient le mieux ?

On vous aide à répondre à l’ensemble de ces interrogations non seulement dans cet article, mais aussi grâce à notre quizz spécialement concocté pour vous ! Vous le retrouverez en bas de l’article.

TEST : POUR QUEL TYPE D'ESPACE DE TRAVAIL ÊTES-VOUS FAITS ?

Une grande variété d’espaces de travail…

Il existe aujourd’hui une grande multiplicité de types d’espaces de travail. Si cela est dû à un grand nombre de facteurs (que nous allons voir), ce si grand nombre est un effet direct des multiples évolutions du monde du travail.

Les défaillances de l’immobilier de bureaux 3/6/9

Tout d’abord, il est important de rappeler que l’immobilier de bureaux a été frappé de plein fouet par une bulle spéculative et la grande crise économique financière de 2008. Celle-ci a eu des effets d’envergure mondiale et des répercussions sur l’ensemble des secteurs économiques. L’immobilier n’en a guère été exempt.

Cette crise est pour partie à l’origine d’une hausse  des prix du marché, faisant face à une demande incapable de répondre à l’offre. Et donc des espaces de bureaux désespérément vides ou sous-utilisés.

Pour conséquence, les usages ont dû progresser… À titre d’exemple, le bail 3/6/9, régissant 98% des contrats de location dans l’immobilier s’est officiellement avéré inadéquat.

De nouvelles philosophies : l’économie collaborative

Derrière la montée de l’entrepreneuriat et du coworking, de nouvelles manières de travailler ou d’agencer un espace ont vu le jour. Sans oublier la mise en avant de la location de bureaux à durée flexible. Tout cela a rendu possible la location de tout type d’espace de travail.

Par exemple, quand certains professionnels optent pour le traditionnel open space (devenu inconvenant pour certaines entreprises), d’autres privilégient les espaces indépendants. Ou mutualisent les charges afférentes à la location d’un espace en louant un bureau partagé.

Au contraire ! Plutôt que de garder un bien et voir sa valeur se déprécier, le mettre à disposition à un demandeur peut se montrer plus judicieux.

C’est donc un passage d’une économie de propriété à une économie de partage et d’usage. On appelle aussi ce phénomène l’économie collaborative.

Les évolutions technologiques : la #PropTech

Afin de plaire à une cible plus large, les propriétaires d’espaces n’hésitent pas à équiper leurs espaces de travail ; le but étant la mise en condition des professionnels en vue de leur productivité.

Les dernières révolutions technologiques ont également rendu accessibles les nombreux espaces de travail. De l’équipement de l’espace (Wi-Fi, fibre optique, imprimantes, logiciels…) à la création de nouveaux usages (réalité virtuelle pour la visite d’espaces…), la #PropTech (agl. property : immobilier & technologie) a encore beaucoup de travail.

… pour une grande variété de profils.

L’offre d’espaces de travail n’a pas été la seule sujette à changements : la demande aussi.

Les entreprises séculières ne sont pas les mêmes que celles d’il y a 10 à 20 ans en arrière. De nouveaux facteurs sont entrés en jeu.

La montée de l’entrepreneuriat et du coworking

Pour relancer une économie fragile et inciter à l’innovation, le gouvernement a dû miser sur l’entrepreneuriat et favoriser le développement des start-ups. Aujourd’hui, la France est considérée comme une fabrique à start-ups.

On a assisté ces dernières années à une montée de l’entrepreneuriat, les conditions d’accession et de développement ayant été facilitées. Cependant, pour mettre les entrepreneurs dans les meilleures conditions, il a fallu assouplir les conditions et… repenser les espaces de travail.

C’est fort de ces remises en question que le coworking a été importé en France (on compte aujourd’hui 500 à 600 espaces), ouvrant ainsi le marché de l’immobilier à une nouvelle concurrence. Les autres entreprises ont dû revoir leurs organisations, tirant des exemples de géants tels que Google, Amazon etc.

La QVT, facteur prépondérant

Parmi les plus grands développements, on peut compter la mise en avant de l’humain avant le financier. En effet, le salarié est plus pris en compte et mis dans des conditions favorisant sa productivité et son implication.

Aujourd’hui, cela peut se traduire dans l’espace de travail au sein duquel l’individu évolue : plus il est personnalisé, représentatif d’une culture d’entreprise à s’approprier, équipé, et le mettant dans les meilleures conditions pour évoluer, plus il sera motivé.

Merci Google (again).

La collaboration en équipes

On le sait, une entreprise, c’est un effectif. Une équipe. Une conjugaison de compétences en vue d’un intérêt commun : la création de valeur.

Il est ainsi primordial pour un effectif d’évoluer dans un environnement favorisant sa productivité, sa cohésion d’équipe et son efficacité. De ce fait, l’espace de travail est donc tout aussi important.

Il n’est pas non plus anodin de voir des équipes projets, détachées de grandes entreprises, exprimer le désir de louer des bureaux. Un environnement différent pour les motiver, mais aussi des fins de bail à gérer, des travaux imprévus…

Tout cela peut inciter une entreprise à investir de nouveaux locaux.

Le test

Plaaaaaaaaace au jeuuuuuuuuuuuuu !

Alors on vous l’accorde, certaines questions seront très à propos, d’autres le seront un peu moins… Mais cela peut vous donner les clés pour trouver l’espace de travail qui vous conviendra le mieux.

Sans plus attendre, voici le test :

S'abonner à la newsletter

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade, agent immobilier digital
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

Installer ses bureaux à Grenoble

Où installer ses bureaux à Grenoble ?

La ville de Grenoble, capitale des Alpes, est située à deux pas des montagnes et des stations de skis. Elle a obtenu en 2014 le label French Tech et fait maintenant partie des 18 métropoles du réseau.

En effet, avec Digital Grenoble, la ville développe un écosystème riche en startups et entreprises innovantes, propice à leur développement.

Lire l'article »
Estimer la surface de bureaux

Comment estimer la surface de bureau idéale pour votre activité ?

Rechercher un espace de travail adéquat pour son entreprise n’est pas une mission facile. C’est, en effet, l’une des dépenses les plus importantes de toute entreprise et il est impératif de bien étudier la question pour éviter des dépenses excessives. L’enjeu est de ne pas avoir à payer pour des mètres carrés de surface inutilisés et de ne pas se retrouver à l’étroit dans les locaux.

Lire l'article »
Créer un onboarding

Onboarding : comment intégrer les nouveaux collaborateurs ?

Les vacances sont terminées et en cette période de rentrée, peut-être que de nouvelles têtes apparaissent au sein de votre entreprise. Que ce soient des stagiaires, alternants, CDD ou CDI, un mot tendance ressort au moment d’accueillir des nouvelles recrues : l' »onboarding » (ou « intégration », pour celles et ceux qui n’emploient pas les néologismes du monde du management). Un onboarding, ça se structure. Lors de sa mise en place, il faut le rendre efficace, digeste et surtout cohérent avec les attentes du nouveau salarié et de l’entreprise. Alors comment y parvenir ?

Lire l'article »