WeCrashed – la série sur le coworking – retour sur la véritable histoire de WeWork

C’est un article un peu particulier que nous vous proposons aujourd’hui, même si nous restons sur notre sujet favori : le coworking. Comment, dans ce cas, ne pas aborder la nouvelle série événement WeCrashed ? Réalisé par Lee Eisenberg et Drew Crevello, ce contenu exclusif Apple TV sorti le 18 mars dernier retrace l’histoire vraie de la start up américaine WeWork, l’un des géants mondiaux des espaces de travail partagés. On y retrouve deux stars bien connues du grand écran, Jared Leto et Anne Hathaway, dans le rôle d’un couple mégalomane qui, en moins d’un an, a conduit leur société d’une valeur de 47 milliards de dollars à la faillite.

Faillite
Unsplash @Towfiqu barbhuiya

Apple TV revient sur l’histoire de WeWork avec WeCrashed

Le 18 mars dernier, Apple TV sortait sa très attendue mini série WeCrashed. Inspirée de l’histoire de la chute de WeWork en 2019, cela faisait déjà plusieurs mois qu’elle était dans les cartons.

Créée en 2010 cette entreprise spécialisée dans le coworking a tout pour réussir : une idée de génie révolutionnant le monde du travail, une communauté riche de nombreux coworkers, des bureaux dans des mégacités comme New York, Londres, Paris ou Shanghai, des services premium

En pur produit de la start up nation, son ascension est fulgurante. Pourtant, en un an, son créateur Adam Neumann est parvenu à couler le navire.

Adam Neumann
Adam Neumann

WeCrashed ou l’incroyable histoire de WeWork

Adam Neumann : de l’entrepreneur raté au succès phénoménal

Wecrashed (en français « on s’est crashé ») c’est l’histoire d’un couple pour le moins fantasque : Adam et Rebekah Neumann. Le premier, incarné par Jared Leto, est un jeune entrepreneur israélo-américain qui vit à New York. Porté par une ambition démesurée, il rêve de gagner des milliards. Mais le succès se fait attendre.

Dans la série, sa rencontre avec Rebekah, (Anne Hathaway) une jeune femme à la personnalité aussi borderline que lui, est déterminante. Mais c’est également grâce à son rapprochement avec son futur associé, Miguel McKelvey que l’idée de créer des espaces de coworking fait son chemin. L’entrepreneur et l’architecte ont tous les deux vécu leur enfance en collectivité et partagent cette volonté de recréer une communauté, mais de travailleurs.

Si le deuxième est davantage sur la réserve, il se laisse pourtant emporter par la personnalité de son acolyte. Le succès est au rendez-vous et les investisseurs sont de la partie, séduits par le charisme, la confiance en lui et les incroyables facultés de persuasion d’Adam Neumann.

WeWork
Unsplash @Kevin Borrill

WeWork, le coworking nouvelle génération

Avec des espaces colorés, bars à confiserie, café, kombucha et bières à volonté, baby-foot… WeWork relève davantage du camp de vacances que de l’image que l’on se fait habituellement du bureau. Depuis l’agencement des locaux jusqu’à la décoration en passant par les slogans du type « Make a life, not just a living » (S’épanouir, pas seulement gagner sa vie), la société américaine pousse aussi bien à la créativité qu’à l’amusement.

Son but : offrir un cadre de travail où l’on pourra se faire des amis, développer son portefeuille ou trouver l’être aimé. Tout est ainsi fait pour favoriser les interactions et créer du lien.

Le concept plaît aussi bien aux freelances qu’aux grands groupes qui rêvent de s’installer dans ces bureaux situés aux quatre coins du monde. Car, oui, aujourd’hui WeWork c’est aujourd’hui plus de 700 espaces répartis dans plusieurs pays. Loin d’un modèle standardisé, le groupe s’adapte même à la culture locale. Malgré tout, le crash est inévitable !

Argent qui brûle
Unsplash @JP Valery

WeCrashed ou la chute de l’empire WeWork

Alors que la start up ne cesse de faire parler d’elle, les investisseurs se montrent de plus en plus frileux. Les excès et la gestion désastreuse de son dirigeant interrogent. Sous prétexte d’hypercroissance, le développement de WeWork se fait sans aucun discernement, porté par l’ambition démesurée de Adam Neumann.

La série de Apple TV dévoile ainsi jour à après jour les pertes colossales du groupe alors que son dirigeant, son épouse et leurs enfants vivent dans un luxe sans limite. Rien d’étonnant lorsqu’on sait qu’en moins de dix ans, ils se sont gracieusement payés quatre milliards de revenus nets cumulés.

Les salariés, eux, voient l’envers du décor : demandes inconsidérées, salaires de misère, heures de travail interminables, intégrations sur fond d’alcool, inégalités hommes/femmes… Les scandales s’accumulent dans le plus grand silence. Le spectateur assiste, médusé et fasciné, au naufrage du navire.

Certains investisseurs continuent même à perfuser la société, assouvissant ainsi la soif de puissance de son créateur. Masayoshi Son, le PDG de Softbank, est ainsi convaincu par le concept de cette entreprise de la Tech (qui n’a rien de technologique) en une visite de 12 minutes montre en main. Son premier investissement valorise la société à pas moins de 20 milliards de dollars.

Fin 2018 c’est l’échec ! Adam Neumann tente une introduction en bourse et les autorités financières n’en croient pas leurs yeux. WeWork affiche une perte de près de 2 milliards de dollars. La start up, alors valorisée en bourse à 47 milliards de dollars, voit sa valeur divisée par cinq mi-septembre 2019. Le 18 septembre, c’est l’apothéose : un article publié par le Wall Street Journal dresse un portrait cinglant d’un patron drogué, alcoolique et tyrannique.

L’entrée en bourse est annulée et, le 24 septembre, Adam Neumann est démis de ses fonctions. Il part néanmoins avec une enveloppe plus que conséquente alors que la société doit, fin 2019, se séparer de près d’un tiers de ses effectifs. C’est Sandeep Mathrani, un professionnel de l’immobilier, qui finit par être nommé à la tête de WeWork avec la lourde tâche de redresser la société.

Stonks
Unsplash @Gillyberlin

Jared Leto et Anne Hathaway incroyables en couple mégalo à l’origine du scandale

Dans le trailer de la série sortie le 18 mars, Jared Leto apparaît méconnaissable dans le rôle de Adam Neumann. Sa coupe de surfeur et son look lui donnent tour à tour des airs de gourou ou de rock star. L’acteur oscarisé pour le film Dallas Buyers Club (2013) livre, là encore, une prestation plus vraie que nature de la personnalité borderline de l’entrepreneur.

Tout en nervosité, calme olympien et folie, le duo qu’il forme dans la série avec l’actrice (également primée) Anne Hathaway est bluffant d’exactitude. C’est en tout cas ce que révèlent de nombreuses personnes ayant côtoyé le véritable couple.

Une nouvelle série à voir pour les sujets qu’elle soulève : l’immigration, le rêve américain, la démesure de la finance et des levées de fond… Mais aussi pour jeter un œil sur ce concept de co working qui mérite qu’on y installe ses bureaux.

WeWork
Unsplash @P.L.

S'abonner à la newsletter

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade,
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

Espace de coworking

Du bureau fermé au coworking : attention a la mutation !

Avec plus de 400 espaces recensés en France, le coworking est désormais bien plus qu’une simple tendance, chez les freelances et dans les entreprises. En raison de ses modalités de fonctionnement très spécifiques, le coworking bouleverse les conventions, ce qui implique une phase de transition nécessaire. Une période qui ne va pas sans hésitations et franches oppositions, du côté des organes dirigeants comme des salariés.

Lire l'article »
Le coworking est mort : vive le coworking

Le coworking est mort… Vive le coworking !

Plus qu’un espace de travail, le coworking c’est avant tout un état d’esprit. Par essence, un espace de coworking est avant tout un espace collaboratif. Il regroupe une communauté d’individus partageant des valeurs ou des intérêts communs. Chacun coopère, progresse, au contact d’autres coworkers. L’espace de travail est donc un environnement en perpétuelle mutation, ce qui implique une grande flexibilité des services et des besoins qui sont typiquement attendus dans ces espaces.

Lire l'article »
definition coworking

Definition du coworking : offre & enjeux actuels

Travailler dans un espace de coworking semble être la réponse à plusieurs tendances de fond. Les changements économiques actuels, les nouveaux modes d’organisation du travail et l’avènement des nouvelles technologies ont introduit de nouveaux usages sur le marché du travail.

Lire l'article »
salle de reunion (c) social cut - unsplash

Comment gérer l’occupation des espaces communs dans un espace de coworking ?

Tranquillité, adaptabilité et confort, le bien-être des personnes qui travaillent dans des bureaux partagés repose sur de nombreux paramètres. La gestion de l’occupation des salles de réunion ou des espaces partagés en fait partie. Pour que vos résidents travaillent dans de bonnes conditions, il est essentiel qu’ils puissent réserver facilement un bureau privatif ou une salle de réunion.

Lire l'article »
Coworking et bureaux partagés-min

Le partage de bureaux : entre stimulations, échanges et synergie

Aujourd’hui, les salariés sont de plus en plus nomades.

Un fait directement lié à la mutation de l’organisation du travail. De plus en plus de PME font le choix de recourir au partage de bureaux sur le modèle du coworking pour accueillir ces nouveaux employés nomades.
Pour rester compétitive et continuer leur croissance, les PME ont compris que le modèle du coworking ne pouvait que leur apporter des avantages.

Lire l'article »