Thé ou Café : que faut-il choisir pour bien travailler ?

cafe ou thé pour bien travailler

On le sait tous, il faut boire tout au long de la journée pour s’hydrater. Après survient généralement la question éternelle du “Que faut-il boire ?”, remplie de jugements :

– “Tu bois du thé ? Petite joueuse…”,
– “C’est quoi ? Une infusion ? Ma mamie boit une tisane aussi avant de dormir”,
– “Tu ne devrais pas boire autant de café, c’est pas bon pour toi”,
– “ Nan mais tu vas pas boire un café, il est 17h”…

Vous les entendez ces petites voix qui occupent constamment l’univers sonore de votre quotidien au bureau ?

Nous oui. Tout le temps.

Pulp Fiction : boire du café pour un travail bien fait
Boire du café pour un travail bien fait

La team Hub-Grade a donc décidé de faire le point sur le sujet pour enfin établir la vérité sur le café, une bonne fois pour toute.

Thé ou café au bureau ? Pourquoi le culte de la boisson chaude est-il si puissant dans nos espaces de travail ?

La boisson chaude au bureau : un rituel

C’est une étude de la NAVSA (Chambre syndicale Nationale de Ventes et Services Automatiques) qui, en 2013, avancent des chiffres de consommation. Orientés sur les distributeurs automatiques, certes, mais très révélateurs des habitudes de consommation des français au bureau.

Selon elle, 9 français sur 10 achètent des boissons chaudes en distributeurs automatiques. Et 52% optent pour le café, au moment d’appuyer sur le bouton de sélection.

Autant faire tomber le mythe immédiatement : le café du distributeur automatique, c’est répugnant. La raison d’une telle consommation se trouve surtout dans le rituel de la machine à café : elle tient le rôle du forum romain antique, de la place publique médiévale. En entreprise, c’est “The place to be”.

La boisson chaude au bureau : un rituel

La machine à café, lieu de vie ritualisé de l’entreprise

Un lieu “sacré”

L’endroit où se trouve le café, est l’espace de détente de l’entreprise. Le café est ainsi associé automatiquement à un moment de pause.

Dans certaines entreprises c’est le lieu où se font les réunions informelles qui ont le plus de sens, voire qui sont le plus efficaces. La machine à café oriente littéralement les journées, donne des directives claires car détendues, permet de faire le point sur les dossiers en cours…

La marque du début de journée

Le café est un rituel qui rythme la journée du salarié. Une étude menée par l’IFOP pour Nespresso Business Solutions en janvier 2014 met en évidence le fait que 47% des français commencent leur journée de travail par un café. Le café est la marque du début de la journée de travail. Il permet de couper les sphères publiques et privées et ouvre la transition en douceur au moment de se plonger dans le travail.

Toujours selon la même étude, 92% des salariés pensent que le moment café est avant tout un moment de détente essentiel qui permet de sortir des contraintes professionnelles.

Que choisir ? Thé ou Café ?

OK, but first coffee !

Les bienfaits du café

Le café est une boisson énergisante, psychotrope (substance agissant sur le système nerveux central et induisant des modifications du comportement) et stimulante.

On met souvent en évidence ses effets négatifs, mais il a aussi des effets positifs sur la santé et la concentration.

Le café est composé de nombreux éléments, qui apparaissent entre autres lors de la torréfaction. Il est surtout riche de 2 éléments : la caféine, polyphénols.

Le café améliore les capacités

Chose plutôt indispensable lorsque l’on travail : le café stimule l’intelligence et optimise l’attention et la concentration. Il améliore la vigilance et atténue la sensation de fatigue. En effet, consommer du café inhibe la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil. La caféine agit au bout de 30 à 60 minutes et s’estompe entre 3 et 6h. C’est pourquoi on conseille d’en boire moins après 16h.

Outre ces effets évidents de stimulant, le café est également riche en vitamines B2 (qui intervient dans la dégradation des acides gras), B3 (hypocholestérolémiante), B5 (vitamine anti-stress qui soutient les performances intellectuelles), ainsi qu’en manganèse et en potassium, indispensables à l’homme pour survivre…

Enfin, il est aussi riche en poplyphénols, ces fameux antioxydants aux vertus multiples. Ils contribuerait à la prévention et le traitement du cancer, des maladies inflammatoires, cardiovasculaires et dégénératives…

Le café, un stimulant intellectuel idéal pour le travail

Le café: un déstressant ?

Des chercheurs de l’université nationale de Séoul ont mené une étude démontrant que l’odeur de café permettait de réduire le stress des cerveaux privés de sommeil. L’étude a été menée sur des rats.

Le café rend heureux ?

Une étude rapportée par la Harvard Gazette montre qu’il existe un lien entre la consommation de café et un risque moindre de suicide. La Harvard School of Public Health y démontre que boire plusieurs tasses de café par jour réduit de 50% la survenu du suicide.

En conclusion, consommer régulièrement du café en quantité modérée n’est nullement mauvais pour la santé. À bon entendeur !

Même Blanche-Neige boit du café
On a dit « Quantités modérées, Blanche… »

 

Les bienfaits du thé

Le thé a sensiblement les mêmes bienfaits que le café : il augmente notamment la concentration, bannit léthargie et sensations de fatigue. Moins addictif que ce dernier, les effets du thé se ressentent moins “brutalement” que ceux du café : le théine agit sur 6 à 8h, à éviter, donc, à partir de 15h.

La consommation de thé réduit aussi l’hypertension, le taux de cholestérol et facilite la digestion : une aubaine si vous êtes fan de tartiflette-mayonnaise avec profiteroles en dessert et que vous souhaitez rester productif après le repas… et vivre longtemps !

Des études ont également démontré que le thé vert maintient la vivacité d’esprit et les performances cognitives.

Par ailleurs, tordons le cou à une idée reçue : le thé contient aussi de la caféine, ce n’est donc en aucun cas une alternative “déca” au café

Douceur et versatilité du thé

Douceur et versatilité du thé

Un avantage du thé est qu’on en trouve une grande variété, avec des saveurs et des effets pouvant convenir à tous les goûts et tous les besoins. Par exemple, on optera pour un thé noir le matin, comme le fameux et très british Earl Grey. Avec une forte teneur en caféine et un effet bénéfique sur l’humeur et les capacités mentales, il permettra un réveil tonique !

Le thé vert sera plutôt à privilégier après les repas, car réputé brûleur de graisses et relaxant naturel. Il facilite aussi la digestion, particulièrement lorsqu’il est associé à la menthe.

L’après-midi et le soir, on partira plutôt sur un thé blanc du fait de sa faible teneur en théine. Ce dernier renforce le système immunitaire, évite les caries et on y retrouve une bonne concentration de vitamines C et E.

Alice aime le thé, même après 16h

Bilan : alors, thé ou café ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il existe, en matières de bienfaits pour la santé, peu de différences entre le thé et le café. Il s’agit donc d’une question de goût et de modération.

NB : après 17h, mieux vaut boire un café qu’un thé ! L’effet énergisant mettra moins de temps à s’estomper de votre organisme ! (On lui a tordu le coup à cette idée reçue-là au moins…)

Et pendant ton petit café, si tu veux un peu de lecture sympa, rends-toi dans notre rubrique “Pause Café”.