Maîtriser l’anglais des affaires pour négocier plus efficacement

L’anglais des affaires est aujourd’hui l’une des compétences essentielles pour l’exercice de nombreuses professions. La connaissance de la langue anglaise pourrait être déterminante pour votre carrière, et vous aider de manière quotidienne dans le cadre de votre travail. Comment expliquer l’importance de l’anglais des affaires, et quelles techniques suivre pour améliorer vos compétences ? On vous explique !

Pourquoi apprendre à parler l’anglais des affaires est important pour votre carrière ?

L’anglais est une langue essentielle dans de nombreux secteurs, que vous souhaitiez travailler dans le tourisme, dans le secteur du commerce, du droit, et même sur internet. Pourquoi l’anglais, et comment cette langue peut-elle vous aider dans l’exercice de votre travail ?

Une langue parlée à travers le monde

L’anglais est la langue la plus parlée dans le monde. Au total, il s’agit de la langue maternelle de 450 millions de personnes, et la première seconde langue apprise à travers le monde. C’est la langue des échanges, celle que vous utiliserez lors de vos voyages, qui vous permettra de vous faire comprendre et qui pourrait même vous aider à trouver du travail. Avec autant de personnes parlant l’anglais, vous ne pouvez pas passer à côté de son apprentissage !

L’omniprésence de l’anglais sur internet

La langue d’internet est sans conteste l’anglais, et il s’agit d’une raison de plus qui devrait vous donner envie de vous perfectionner en anglais, si vous pensez ne pas bénéficier de bases solides dans la langue.

De nos jours, que vous souhaitiez travailler sur internet ou non, un grand nombre de professions utilisent des ressources internet dans le cadre du travail. Quel que soit votre emploi, vous pourriez donc être amené à devoir utiliser des documents anglais, ou des outils disponibles sur internet que vous ne trouverez pas toujours traduits dans votre langue. Savoir parler anglais vous donnera accès à toutes ces ressources, qui pourront être d’une grande aide pour votre travail.

Un atout pour vos négociations

En plus de ces points, savoir parler l’anglais professionnel pourrait également être un atout pour vos négociations. Si vous êtes amené à travailler et à échanger avec des clients étrangers, l’anglais vous aidera à vous faire comprendre simplement. Apprendre l’anglais, c’est aussi découvrir la culture anglaise et américaine, des points qui vous aideront à comprendre la mentalité de vos clients, de manière à vous permettre de mener les négociations, et d’obtenir ce que vous souhaitiez.

C’est un atout qui pourrait vous permettre de vous démarquer des autres candidats, et d’obtenir le poste qui vous intéresse.

Comment apprendre rapidement l’anglais des affaires ?

Vous souhaitez améliorer vos connaissances en anglais des affaires ? Il existe de nombreuses options qui vous aideront à obtenir le niveau de langue recherché. En voici quelques exemples :

Se former sur internet

Sur internet, il est possible de prendre des cours particuliers en ligne, et de suivre des leçons en anglais, ou dans n’importe quelle langue de votre choix. De quoi apprendre rapidement, et découvrir du vocabulaire d’anglais professionnel depuis chez vous.

En plus de ces cours en ligne, différentes applications vous proposent d’améliorer votre niveau en anglais. Vous n’aurez qu’à les télécharger sur votre téléphone portable pour pouvoir poursuivre votre apprentissage partout, et à tout moment. Parmi ces applications, on retrouve Babbel, Duolingo, ou encore Memrise et Busuu. Choisissez l’abonnement qui vous convient, et commencez à apprendre l’anglais professionnel sans attendre !

Parler et écouter l’anglais

Pour apprendre une langue au plus vite, il faut placer sa pratique au centre de ses priorités. Vous devriez vous entourer d’anglais. Heureusement, cela est relativement simple, puisqu’il s’agit d’une langue omniprésente aujourd’hui. Vous pourrez donc retrouver de nombreux supports qui vous aideront à améliorer votre écoute et votre prononciation.

Il peut s’agire de la musique de vos artistes préférées, dont vous pourrez apprendre les paroles, de podcasts en anglais, que ce soit sur les actualités business ou sur des sujets qui vous intéressent, et l’apprentissage peut même se faire en regardant des films et des séries en VO, comme sur Netflix par exemple.

Réaliser un stage professionnel à l’étranger

Autre option pour bénéficier d’une conséquente maîtrise de l’anglais des affaires : le stage professionnel. Il pourrait également s’agir d’un stage effectué dans le cadre de vos études. Faites le choix d’un pays dont l’anglais est la langue principale, et postulez auprès des entreprises du secteur qui vous intéresse.

Bien que trouver un stage à l’étranger ne soit pas toujours évident, il s’agit de l’un des meilleurs moyens pour apprendre une langue, et pour la comprendre et la parler de manière fluide. C’est ce point qui pourrait faire la différence dans votre CV.

Prendre l’habitude de lire en anglais

Une autre habitude à prendre pour améliorer votre connaissance de l’anglais des affaires, serait de lire l’anglais aussi souvent que possible. Le but reste le même : vous entourer d’anglais, pour un apprentissage rapide, qui allie l’utile à l’agréable.

Vous trouverez de nombreux articles en anglais à lire sur internet, que ce soit des articles des journaux du New York Times, ou du Daily Telegraph. Vous pourrez également lire vos romans en anglais, pour une progression rapide.

Quel niveau d’anglais des affaires devriez-vous viser pour votre travail ?

En fonction de votre poste et du secteur dans lequel vous travaillez ou souhaitez exercer, le niveau d’anglais des affaires demandé pourrait ne pas être le même. Voici les diplômes, et les niveaux de maîtrise de l’anglais auxquels vous pourrez prétendre :

Différents niveaux de maîtrise de l’anglais des affaires

Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) est chargé de différencier les niveaux de maîtrise d’une langue, qui se distinguent ainsi :

  • A1, A2. Il s’agit du niveau de maîtrise de l’anglais le plus bas, qui signifie que vous serez en mesure de vous présenter et de comprendre des phrases simples.
  • B1, B2. Arrivé à ces niveaux, vous montrerez plus d’aisance dans la communication, et bénéficierez d’une meilleure compréhension de l’anglais.
  • C1, C2. Il s’agit des niveaux les plus élevés, qui démontrent une très bonne connaissance de la langue anglaise.

Les diplômes de langue anglaise

Pour certifier votre niveau en anglais, deux diplômes pourraient vous intéresser :

  • Le TOEIC. C’est un examen qui permettra d’évaluer votre niveau en anglais, qui peut être demandé par de nombreuses entreprises.
  • Le BEC. Il teste une nouvelle fois vos compétences en anglais, mais cette fois dans un cadre professionnel.

Grâce à ces différentes méthodes qui vous aideront à apprendre l’anglais des affaires, et aux diplômes qui vous permettront d’attester vos connaissances, vous augmentez vos chances de trouver un poste intéressant dans de nombreux secteurs professionnels. L’anglais des affaires peut également être un plus pour obtenir une promotion ou un poste à responsabilités !

S'abonner à la newsletter

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade,
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

communication non verbale

La communication non verbale, son rôle dans l’entreprise

La communication non verbale est un atout majeur pour les entreprises, en effet 90% de nos communications sont non-verbales, ce qui rend d’autant plus important ce thème, en effet, le corps ne ment jamais, il envoie régulièrement des signaux aux autres personnes et donne des indices sur notre état qu’il soit mental ou physique.

Lire l'article »
OSS 177, télétravail

OSS 117 – Le télétravail : bonne planque ou mauvais plan ?

Le télétravail est une forme de travail particulièrement flexible, adaptable selon son emploi du temps, qui permet une grande liberté mais requiert une bonne capacité d’auto-gérance et d’autonomie. De plus en plus usité aujourd’hui étant donné ses nombreux avantages, le télétravail peut aussi s’avérer dangereux et nocif s’il n’est pas cadré ou trop utilisé.

Lire l'article »

Qu’est-ce qu’un start-up studio ?

Incubateur, Digital Factory, Innovation Lab, Startup Studio… Disons-le franchement, tous ces termes sont parfois un peu compliqués à différencier : on a du mal à s’y retrouver. Pourtant, mieux vaut ne pas les confondre, car chacun d’entre eux fait référence à des structures où les entreprises sont accompagnées de manière très différente.
Aujourd’hui, on vous explique, en détails, en quoi consiste un startup studio.

Lire l'article »