La Coupe du Monde au bureau

La coupe du monde au bureau

Juin 2018 : actualité oblige, parlons de la Coupe du Monde ! … Parlons surtout de la Coupe du Monde de Football au bureau… Non en vrai, Hub-grade avait envie d’étaler son expertise footballistique pour vous aider à briller dans les discussion près de  la machine à café, comme Zidane, Xavi et Iniesta feraient briller n’importe quel attaquant.

Tous les 4 ans les meilleures nations mondiales s’affrontent pour montrer à la planète et aux 3,2 milliards de téléspectateurs (chiffre FIFA/KantarSport de 2014, qui sera probablement dépassé) qui est le vrai prince du sport roi.

Les essentiels à connaître pour s’en sortir à la pause café : un ballon, un trophée, un but… et pas d’Italie !

La Coupe du Monde 2018 débute cette semaine en Russie. Pour tout fan de football qui se respecte, c’est un moment extrêmement attendu ! Et pour les moins fans, le foot au travail se traduira par des pauses café axées sur des 4-2-3-1, 4-4-2 losange, du pressing tout terrain* et autres termes propres au champs lexical tactique du football (*Ndlr : systèmes de jeux tactiques…). Ne vous laissez pas mettre de côté dans ces conversations qui pourraient n’être interrompues que par le coup d’envoi du prochain match : ne soyez pas le Benzema de l’open space.

Mais la beauté de la Coupe du Monde c’est la cohésion autour de cet événement. En effet, chaque équipe, va être poussée par tout un pays, chaque nation se verra donner la force d’espérer créer la sensation. Alors, forcément, tous les pays souhaitent participer à cette fête planétaire. Malheureusement certains n’ont pas réussi à décrocher leur billet pour se joindre aux réjouissances, nous vous laissons imaginer l’état d’esprit qu’ils ont aujourd’hui… C’est un peu comme lorsque que tu arrives en dernier à la cafétéria, le jour du repas de Noël et qu’il ne reste plus rien. Ainsi donc, pour commencer, une petite pensée aux nations absentes qui ne participeront pas à la fête comme l’Italie, les Pays-bas, le Chili ou encore les États-Unis.

Pour des retransmissions sur l’ensemble du globe, les horaires des différents matchs se situent majoritairement avant 20h… Oui, c’est là que vous commencez à comprendre le problème : il va falloir être ingénieux pour réussir à boucler ses tâches professionnelles et regarder les différents matchs.

Et vos collègues dans tout ça ?

Vos collègues ont surement déjà préparé leurs petits tableaux de pronostics, en se posant de nombreuses questions :

  • Que va donner le match d’ouverture entre la Russie et l’Arabie Saoudite ce 14 juin ? Quelle nation réussira à tirer son épingle du jeu dans le groupe de la mort ?
  • Quelle équipe réussira à faire un parcours surprise comme le Costa Rica en 2014, qui avait réussi à passer les huitièmes de finale ? La Pologne peut-être ? Quelles seront les quatres équipes présentes en demi finale ?
  • Quelle nation, le 15 juillet, récupèrera le sceptre, la couronne et pourra s’assoir sur le trône à la place de l’Allemagne ? La France ? Le Brésil ? L’équipe de France ?  L’Espagne ? Les bleus ? L’Argentine ? L’équipe de Didier Deschamps ?

Tous derrière les bleus !

L’équipe qui nous intéresse tous ! Celle que nous allons évidemment  supporter, celle qui va tenir en haleine notre pays. Lorsque la bande de Griezmann, Giroud et Pogba jouera : il est fort probable que sur votre lieu de travail, les mouvements entre bureaux soient plus discrets, qu’il n’y ait plus beaucoup de passage dans les couloirs comme une semaine autour du 15 Août.

Vos collègues en parleront forcément vu l’espoir que la France porte en ses bleus. Il faut dire qu’avec une équipe composée de joueurs extrêmement talentueux, évoluant dans les meilleurs clubs Européens, la France à ses cartes en main pour effectuer une très bonne Coupe du Monde. Et qui sait… 20 ans plus tard, de rêver à nouveau d’un couronnement. Ce sera une des équipes les plus suivies par les médias au vu des attentes qu’elle suscite.

Le verre est parfois à moitié vide, mais la coupe est pleine (de rebondissements) !

Parmi vos collègues vous avez probablement les pessimistes qui ne pensent pas que la France puisse gagner : « c’est une équipe trop jeune, donc peu d’expérience du très très haut niveau ». Puis il y a les optimistes qui se fient au moindre signe, coïncidence ou parallèle qui existe avec 98 : « la dernière fois qu’Israël a gagné l’Eurovision et que le Real Madrid a gagné la Ligue des Champions la même année, la France a été championne du monde, et devine : qui a gagné l’Eurovision et la Ligue des Champions cette année ? Cette année elle est pour nous ! ».

Le but, avant tout, n’est-il pas de profiter de cet évènement et de l’ambiance qu’il dégage ?  Peu importe qui gagne, non ?

Le foot au bureau

Quel poste êtes-vous par rapport à la fonction que vous exercez au sein de votre entreprise ?

Si la place du foot au bureau n’est plus à remettre en question dans les conversations, qu’en serait-il sur le terrain ? Voici, après une bonne préparation physique, à quoi ressemblerait une équipe polyvalente de football-travail :

Biz Dev

Le buteur, numéro 9, c’est l’attaquant avec une finition soignée. Il n’hésite pas à faire jouer son sens du contact dans la surface adverse. Les commerciaux sont toujours là pour finir les opportunités qu’elles soient apportées par le marketing et la communication depuis les ailes ou qu’elles aient été  prospectées par le biais de gestes techniques dont ils ont seuls le secret. RONALDO (LE VRAI – GRONALDO)

CEO

Le capitaine, numéro 10, c’est le milieu de terrain créateur. Il sait toujours comment orienter le jeu, il est le métronome de la société et du jeu. Il orchestre les différentes missions, il distribue les passes décisives à ses équipes, puis intervient dans les moments chauds. Toujours décisif dans ses choix, c’est à lui d’organiser et de gérer le jeu. En tant que capitaine il a la faculté de booster ses collègues, les motiver pour remporter les différents matchs les uns après les autres. ZIDANE

Communication/Marketing

Ce sont les milieux latéraux, des joueurs technique, ayant plus d’un tour dans leurs poches pour embellir et maquiller les différentes actions avec quelques paillettes. Depuis leurs ailes ils font parler leur fantaisie et leur créativité, avec toujours pour but d’apporter de nombreuses occasions à leur buteur. On les retrouve régulièrement en conférence de presse essayant de donner une vision extérieure attrayante et proche de leur public. RONALDINHO

Product Owner

Sur le terrain, il fait le lien entre le marketing et les développeurs. C’est le milieu de terrain polyvalent, il sait presque tout faire. Il est prêt à mettre la main à la patte dans les tâches obscures, grâce à ses connaissances en code, avec les développeurs. Et également d’intégrer sa magie dans ce qu’il fait en lien avec le marketing et la communication. VIEIRA

Les développeurs

Les défenseurs, une bonne charnière centrale, prête à donner une assise solide à son équipe. Ce sont les tours de contrôle de l’équipe. Ils s’occupent tellement de la première relance qu’ils ont trouvé un moyen de l’automatiser. En défense rien ne passe, ils ne laissent pas le moindre bot poursuivre sa navigation dans la surface de réparation. Des tacles appuyés sur les virus et menaces adverses. THURAM / DESAILLY

Administration

Enfin, une bonne équipe ne peut pas gagner sans bon gardien, qui mieux que le pôle administratif pour défendre nos buts ? Toujours prêt à faire la parade décisive pour sauver l’équipe sur le terrain. Tout le monde compte sur eux, c’est la base solide de toute l’équipe. Ils sont les fondations d’une société. Sans eux, ni le collectif du groupe sur le rectangle vert, ni l’entreprise ne pourraient pas être performants durablement. BARTHEZ

Alors bonne Coupe du Monde, et au 15 juillet pour voir qui récupère le trône et soulève ce trophée historique ! Profitons-en, puisque après nous repartirons sur quatres longues années d’attente.