Les plantes au bureau : se mettre au vert au travail

Cloisonné, enfermé dans un espace réduit encombré de tables et de machines en tous genres à la lumière irritante et l’atmosphère étouffante, lui-même entouré d’une jungle de béton… Vous êtes là assis-là, parfois le regard vide… Pas le moindre “trou de verdure où chante une rivière, Accrochant follement aux herbes des haillons D’argent {…}”…*

*Ndlr : Ouais, on a placé Rimbaud… Comme ça. Le Dormeur du val, Arthur Rimbaud.

Bref, à passer votre journée entre ciment et béton, vous déssechez à vue d’oeil comme une plante privée de photosynthèse. Vous vous languissez d’un coin de nature à longueur de journée… Un autre type de verdure que celle des salades Sodebo du midi, entendons-nous bien… Toute belle plante (ou beau plant) que vous êtes, vous ne trouvez pas la solution pour accéder à la verdure…

“Mais, et si on mettait des plantes dans les bureaux ?”

Mazette ! On vient d’y penser…. Une plante, même toute petite, c’est un bonheur en plus qui fait autant plaisir à Dame Nature qu’à Poison Ivy. Un moyen pour vous (re)centrer et vous stimuler en situation hostile.

Hub-Grade vous dégote donc ici une petite étude et quelques astuces sympas pour mettre votre bureau au vert !

via GIPHY

Les plantes au bureau : pourquoi faire ?

La nature agit, l’homme fait

– Kant

Cette citation de Kant se justifie-t-elle ?

Est-ce avantageux d’avoir des plantes sur le lieu de travail, pour des raisons autres qu’esthétique ? Quels avantages, quels bénéfices retire-t-on de la proximité d’une plante ?

Car il y en a ! Longtemps considérées comme un simple élément de décoration, les plantes ont plus de vertus que ce que l’on pourrait croire.

Les bienfaits des plantes au bureau

Des effets sur la productivité et la créativité

Les plantes au bureau ont un effet bénéfique sur la condition physique et mentale du travailleur. De nombreuses études ont été menées sur le sujet. L’une d’entre elle en particulier a été réalisée en 2015 par des chercheurs de l’université de Cardiff. Elle a été menée sur la base d’études comportementales et de mises en situation diverses, notamment les effets de la présence de plantes dans l’environnement de travail et sur les comportements des travailleurs.

Ainsi, l’étude révèle que :

Les plantes au bureau - La productivité

Les effets sont listés : meilleure productivité, meilleure exécution des tâches, bien-être des salariés… Pour rendre heureux ton salarié donc, pas besoin de nouveau joujou high-tech : un cactus, un ficus ou un sanseveria peuvent suffire.

D’autres études ont approfondi la réflexion. L’une d’entre elles, a été menée sur un panel de près de 400 salariés norvégiens. Cette fois, on met en parallèle la présence de plantes sur le lieu de travail avec des critères comme : le degré de contrôle, d’autonomie, le soutien managérial et des collègues, la productivité, l’absentéisme, etc.

La finalité de l’étude débouche sur cette conclusion : elle est bel et bien liée à la productivité des équipes. Tous les indicateurs sont au vert, notamment la productivité et le nombre d’arrêts maladie en grande baisse.

Entre effets psychologiques et physiologiques, les plantes au bureau s’affirment sans conteste efficaces dans la promotion du bien-être au travail.

 

La couleur verte et la concentration

La présence de plantes au travail peut donc optimiser la productivité et la créativité des équipes, soutenir une atmosphère stimulante, propice au travail et à la concentration.

Cela est notamment dû à la couleur verte, qui pourtant, n’a pas toujours eu qu’une connotation positive dans le monde occidental. Elle est de nos jours pourtant globalement totalement assimilée au végétal et tient généralement lieu de référence à la nature.

Dans la civilisation indienne, le vert symbolise l’espérance, la croissance, le développement et la possibilité d’évolution. Les Romains l’associaient à Vénus, déesse de la création, de la renaissance. De quoi inspirer un certain Botticelli, peut-être ?

Les plantes au bureau - Botticelli et Vénus

Traditionnellement, on associe de nombreux attributs – patience, bien-être, végétal / nature, environnement…- à la couleur verte. Elle possède surtout des vertus relaxantes, propices à la créativité et aidant à la concentration. Et on trouve des explications scientifiques à cela ! Le vert active les hémisphères gauche et droit du cerveau, et participe à une bonne concentration, ainsi qu’une réduction du stress.

C’est donc la couleur idéale pour une séance de lecture, ou en contexte professionnel un brainstorming en équipe, par exemple. Du vert anisé, en passant par le vert bouteille, l’émeraude jusqu’au chlorophylle, le choix est (très) large ! En-vert et contre tout, quels que soient les goûts et les couleurs : le vert a sa place dans nos espaces.

 

Un moyen efficace pour créer du lien social

Renforcer l’esprit d’équipe

La culture de plantes au bureau peut également fédérer les équipes et servir de lien social. D’ailleurs, certaines ne demandent pas d’entretien trop important.

Apporter une plante au bureau, penser régulièrement à l’arroser est une initiative que beaucoup d’autres pourraient trouver motivante et positive.

Autre best practice : les offrir. Si les plantes au bureau favorise la concentration, la productivité et l’augmentation du bien-être : pourquoi ne pas prendre les devants et en offrir une à vos collègues ? Une plante zen pour un collègue plus zen : un cadeau qui sera sans doute apprécié. Une idée d’opération à mener en interne, peut-être ? 

En même temps, une pause autour d’un petit ficus et d’un thé, what else pour être QVT-friendly ?

Se rendant compte des bienfaits et de lien social qui peut en découler, les entreprises n’hésitent pas à leur tour à s’impliquer. Ainsi des initiatives collaboratives naissent comme le potager d’entreprise.

Une occasion idéale de révéler les talents des botanistes habiles et aguerris, ou fédérer les botanistes… en herbe.

via GIPHY

 

Renforcer la collaboration et l’image de l’entreprise

D’autres mettent en avant d’autres démarches plus collaboratives, qui participent à la culture d’un intérêt pour la botanique et le jardinage par les équipes.

On retient par exemple l’initiative des paysagistes d’intérieurs, qui viennent végétaliser les quartiers d’une entreprise. Ils passent ainsi au peigne fin des lieux comme les halls de réception, les salles de réunions, les bureaux etc. et les parent de verdure.

Le potager au travail est également sur une pente ascendante ! Certaines entreprises ou prestataires n’hésitent pas à créer des petites serres ou des potagers, afin de fédérer et susciter l’intérêt des collaborateurs. En prime, ils bénéficient des fruits de leur labeur.

Pour terminer, petit conseil : Ayez et gardez la main verte ! Mais n’en abusez pas.

 

Une réponse à des besoins cruciaux

Les plantes au bureau peuvent former également une réponse aux différentes problématiques auxquelles un travailleur peut être confronté.

Les plantes dépolluantes et le renouvellement de l’air, un mythe ?

Les plantes au bureau - Les plantes dépolluantes

Une plante respire (Merci Captain Obvious). La présence de plantes dans un espace de travail contribue également au renouvellement de l’air. Les plantes se nourrissent de particules en suspens et de toxines, qu’elles transforment en oxygène.

C’est donc un atout idéal pour un espace clos, notamment parce qu’elles purifient ainsi l’air ambiant. Le mode de vie urbain pousse l’homme à passer 90% de son temps dans des espaces clos (école, lieu de travail, domicile…). Ainsi, la purification de l’air est une sérieuse problématique.

C’est en 1989 que la NASA tombe sur une découverte historique. D’après une étude, l’agence américaine a retenu des plantes idéales pour le renouvellement de l’air, qui filtrent les éléments nocifs (benzène, formaldéhyde, xylène, ammoniac…). Les entretenir et les arroser optimise la qualité de l’air.

En 2011, L’ADEME part sur les mêmes éléments d’études et constats… mais relativise cependant :

“L’ADEME considère que l’argument «plantes dépolluantes» n’est pas validé scientifiquement.

Elle soutient néanmoins qu’adopter des habitudes saines reste la meilleure solution. Devant tous les équipements (imprimantes, photocopieuses, climatisation…), elle préconise la prévention et la limitation de sources de pollution, l’entretien de la ventilation et l’aération des locaux… L’en-vert du décor…

 

Les plantes : un remède pour l’isolation phonique et électromagnétique

Bien que la configuration des espaces de travail ait beaucoup évolué, le bruit reste un problème majeur pour les entreprises actuelles.

Il engendre des difficultés de concentration, des baisses de performance et une augmentation de la fatigue. Ceci, d’autant plus spécifiquement que l’on se trouve dans une configuration en open space. Les nuisances sonores produites par les imprimantes et les photocopieuses, les coups de téléphone, les bavardages, les états d’âme de collègues perturbent l’attention du travailleur.

Les plantes au bureau - Remède contre l'isolation phonique

La surexposition régulière aux ondes électromagnétiques émises par les technologies sans fil (WiFi, Bluetooth etc.) et les équipements qui nous entourent (ordinateurs, téléphones, antennes, ampoules…) peuvent également avoir des effets dangereux pour la santé. Les risques sont multiples : perte de sommeil, maux de tête et migraines, effets sur l’alimentation…

Placées à des endroits stratégiques, les bonnes plantes peuvent servir d’isolants phoniques et électromagnétiques. Tout dépend du type de plante choisie (densité, taille, feuillage…) et la qualité de leur entretien. Le cactus par exemple, participe activement au captage d’ondes et au renouvellement de l’air ambiant.

 

Les effets des plantes sur la satisfaction et la motivation des équipes

Plus que la simple productivité, les études sur la question convergent vers le même résultat : la présence de plantes au bureau est à corréler avec la motivation et la satisfaction des équipes.

Ainsi par exemple en 2014, l’American Psychological Association (APA) a pu démontrer les effets positifs de la présence de plantes dans l’espace de travail dans une étude comparative sur 2 bureaux occupés (un peu comme l’étude menée par les chercheurs de Cardiff).

Les plantes au bureau - La satisfaction et la motivation des équipes

Conclusion : les travailleurs dans le bureau garni de plantes étaient plus concentrés, motivés et satisfaits que les autres. Les effets se sont aussi traduits par un absentéisme en baisse et de meilleures performances. Dans ce cas, la présence de plantes vertes au travail peut servir de moyen de réassurance des salariés, quant aux dispositions de leur supérieur.

“Un bureau avec des plantes envoie un message aux employés : celui que leur employeur se soucie d’eux et de leur bien-être.

La présence de plantes au bureau s’inscrit également dans la perspective de la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Par celles-ci, une entreprise prend soin de ses salariés et envoie un message à la société : elle entretient un climat sain en interne, a conscience de son impact sur l’environnement et agit en conséquence. C’est également un moyen efficace de faire bonne presse.

 

Quelques exemples types de décoration avec les plantes !

Plantes, design et philosophies… Les best-practices

Quelles plantes ?

On l’a compris, toutes n’ont pas les mêmes vertus. Quand un petit cactus ou un bonzaï peuvent servir d’anti-stress, l’aloe vera a des vertus liées au renouvellement de l’air et à l’isolation contre les ondes électromagnétiques.

Les plantes au bureau - Quelles plantes choisir ?

À condition d’être bien exposés à la lumière naturelle et régulièrement entretenus, les plantes au bureau pourront alors s’avérer réellement efficaces. No “plantes artificielles” allowed.

 

Le Feng-Shui

Le Feng Shui, ou l’art de l’harmonie de l’espace (environnement et nature) donne une place particulière aux plantes.

“Art ancestral chinois taoïste, qui consiste à harmoniser les énergies environnementales. L’objectif étant de favoriser la santé, le bien-être et la prospérité de ses occupants.”

Une démarche pouvant parfaitement être appliquée dans un lieu de travail… On vous laisse deviner à quelle plante on pense quand on parle de Feng Shui…

Les plantes au bureau - Le Feng Shui
Feng Shui forest

 

Le design biophilique

Un autre mot savant (on sait).

La biophilie est un terme issu du grec “bio” et du suffixe “-phile”. Il se traduit par le fait d’aimer le vivant : la nature en tête. Le design biophilique intègre donc la nature au sein des espaces communs et des zones urbaines dans le but de stimuler la santé physique et mentale.

Les plantes au bureau - Le design biophilique, par Google à Dublin
Google Dublin

Dans ce sens, il est utilisé dans la construction et l’immobilier (les promoteurs et les space planners notamment), qui mettent les espaces et bâtiments au “vert”. Cela signe le retour du bois dans la construction, l’intégration de fresques florales et de murs végétaux…

De plus en plus d’entreprises, mais aussi de coworkings, centre d’affaires et même les grands groupes propriétaires de leurs espaces, s’attellent à laisser une place importante aux matières naturelles dans leurs espaces. Amazon et ses bureaux verts à Seattle par exemple.

Les plantes au bureau - Le design biophilique, par Amazon

Les plantes au bureau - Les bureaux d'Amazon à Seattle

Les plantes au bureau - La biosphère d'Amazon

Les plantes au bureau - The Spheres, par Amazon