L’humour au travail : vices & vertus du rire au bureau

On l’a tous connu, ce moment gênant pendant lequel votre collègue fier et empreint d’un optimisme non dissimulable, débarque dans votre espace de travail pour vous raconter une blague qui, malheureusement, vous laisse de marbre (Ndlr : si vous n’avez jamais croisé ce collègue, c’est que c’est vous). Dans ce type de situation un peu critique, le sourire figé est de rigueur et les secondes deviennent des heures.

Chez Hub-Grade, nous sommes tous drôles, fins et jamais avares en soyeuses galéjades ! Donc voici notre petit guide du rire au travail car on ne plaisante pas, avec l’humour.

La défiance des managers vis-à-vis de l’humour au  travail

Depuis les bancs de l’école jusqu’aux sièges des entreprises, le rire et les blagues sont souvent perçus comme des leviers de déconcentration.

Par ailleurs, certains managers préfèrent instaurer une certaine distance avec les membres de leur équipe, craignant de perdre le lien de subordination et de générer de la défiance parmi leurs collaborateurs. Dès lors, faire preuve d’humour devient risqué : la menace majeure étant de se dévoiler auprès de son équipe et de s’en rapprocher.

Si ce mode de management semble aujourd’hui obsolète, il est encore fréquent de voir des managers l’adopter.

Par ailleurs, dans certains environnement normés et dans lesquels la rigueur est importante (typiquement le cas d’une entreprise), l’humour peut parfois être pris pour une forme de désinvolture et devient alors un frein à la crédibilité.

Rire et productivité : un duo pourtant gagnant

« Pourquoi faudrait-il se prendre au sérieux pour travailler avec sérieux ?« 

Source :  Philippe Laurent – bfmbusiness

Plusieurs études ont démontré une corrélation directe entre l’humour au travail et le stress. Plus qu’un phénomène sociétal, le lien entre le rire et le bien-être résulte de réactions biologiques !

Par exemple, rire régulièrement fait baisser de 26% le taux de cortisol, l’hormone du stress.

Cela libère aussi de la dopamine qui agit en quelques sortes comme une potion magique pour gérer le stress. Cette hormone permet aussi aussi de décharger les nombreuses tensions inhérentes au travail en équipe. Le rire aide donc à garder l’esprit tranquille, il peut contribuer à relativiser des situations d’échecs, à désamorcer des tensions et ainsi à fédérer les équipes !

Cela va sans dire, une équipe qui rit beaucoup est une équipe heureuse. Est-il utile de rappeler qu’un moral élevé améliore la productivité ?

Par ailleurs, l’humour peut clairement permettre d’établir un rapport de confiance et de tisser des liens rapidement, toujours utile pour le business.

« Ainsi, 97% des directeurs d’entreprise interrogés dans le cadre d’une enquête américaine ont affirmé que l’humour était utile dans le business, et 60% que le sens de l’humour était déterminant dans la capacité d’un individu à conclure des affaires« 

Source : letemps.ch

Enfin l’humour aide… à prendre des décisions stratégiques ! Plus précisément, prendre une situation avec humour permet d’adopter une vision différente. Cela implique une prise de recul souvent salutaire afin d’avoir une vision objective d’une situation.

L’humour améliore la productivité… s’il est utilisé à bon escient

L’humour est donc totalement compatible avec le monde de l’entreprise. Il convient tout de même d’y apporter quelques bémols : le cynisme, l’humour noir et plus globalement toutes les formes d’humour pouvant offenser vos collègues sont à proscrire.

Ce qui est drôle en privé ou lors d’un dîner entre amis, peut être très gênant dans le contexte professionnel (surtout quand vos amis sont des nazis ou des cannibales capables de regarder Plus belle la vie).

Aussi, trop de tentatives d’humour tue l’humour. Ne jamais être sérieux risque de vous faire passer pour un pitre ou pour un gros lourd. Dans les deux cas, la crédibilité professionnelle en prend un coup !

Voici quelques astuces pour faire preuve d’humour au travail :

  • Ayez l’œil,il se passe régulièrement des anecdotes sympas sur le lieu de travail.
  • Faites avant tout preuve d’autodérision ! Quitte à se moquer de quelqu’un, mieux vaut que ce soit de vous-même ! Vous éviterez par la même occasion d’offenser vos collaborateurs…
  • Évitez généralement le sarcasme et l’ironie. Mal compris, il peuvent vous mettre en porte-à-faux avec une partie de vos collègues. Bien compris, ils peuvent vous mettre en porte-à-faux avec l’autre partie de vos collègues.
  • Si vous avez de la répartie, restez spontané dans vos réponses si la situation se prête à une blague.
  • N’essayez pas d’être drôle à tout prix. En cas de bide, gardez votre flegme et allez tranquillement vous cacher dans une boite pour pleurer.
  • Si vous n’avez pas spécialement le sens de l’humour,  inspirez-vous des comiques qui vous font rire ! C’est un bon point de départ. (Dominus Maelus Octopus, si tu nous lis…)
  • Si rien ni personne ne vous fait rire, il est peut-être temps de consulter.

S'abonner à la newsletter

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade,
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

réunion de travail

Réunion de travail : 15 règles à respecter

Préparation, choix de la salle, ponctualité, organisation, encadrement des débats, concision… Le succès d’une réunion de travail tient parfois à bien peu de choses ! Voici quelques règles à respecter si vous souhaitez que vos réunions remplissent leur objectif !

Lire l'article »
Salle de réunion

Les indispensables d’une salle de réunion

8 heures, c’est le temps moyen que passe un salarié en réunion chaque semaine. C’est ce que relève une étude de Barco et Circle Research : les salariés de bureau participent en moyenne à 10 réunions par semaine et considèrent que 56 % de ce temps passé en briefing ou débriefing est inutile.

Mais aujourd’hui, on ne s’attardera pas sur l’utilité ou non d’organiser de (trop) nombreuses réunions. Avec le développement du télétravail et du remote working où les collaborateurs travaillent de n’importe où. Le besoin de se voir, d’échanger et partager est bien présent.

Lire l'article »
Espace de travail

Utiliser au mieux tout son espace de travail

Toutes les idées pour bien aménager ses locaux et rentabiliser au mieux l’espace.
Le coût annuel moyen d’un poste de travail varie entre 12 000€ et 14 000€ par an ! Il convient donc de bien les aménager afin qu’ils ne vous coûtent pas plus qu’ils ne devraient.

Lire l'article »
pires collègues de travail

Les pires collègues de travail

Ahh, les fameux open spaces, la flexibilité y est reine, la communication y est plus facile, on peut facilement y travailler, la vie y est paisible… ou pas. Tous les espaces de travail comportent à la fois leurs avantages comme leurs inconvénients. Toutefois, si les méfaits ne sont pas liés à l’espace en lui-même, ils peuvent être tout simplement liés… aux collègues eux-mêmes.

Lire l'article »