Comment devenir un diagnostiqueur immobilier indépendant ?

Qu’est-ce qu’un diagnostiqueur immobilier ?

Un diagnostiqueur immobilier est un professionnel certifié qui réalise vos Dossiers de Diagnostics Techniques avant la mise en vente ou location de votre bien immobilier. La société Monser, par exemple, est constituée d’une équipe de diagnostiqueurs certifiés qui interviennent en Île-de-France sur plusieurs missions :
– le repérage pour la réalisation des diagnostics immobiliers avant-vente ou location : mesurage de surface selon la loi Carrez ou Boutin, DPE (Diagnostic de Performance Energétique), diagnostic gaz, diagnostic plomb, repérage amiante, termites et Etat des Risques et Pollution (ERP);
– la rédaction du rapport de diagnostics immobiliers dans le respect des normes en vigueur;
– l’accompagnement du client dans la compréhension des résultats de ses diagnostics immobiliers;
– la réalisation de diagnostics avant travaux amiante, plomb et termites.

La formation de diagnostiqueur immobilier

Devenir diagnostiqueur immobilier nécessite une formation dont le coût varie entre 6000€ et 7000€.

Comptez deux mois de formations pour l’ensemble des diagnostics du Dossier de Diagnostics Techniques, au terme desquels vous devrez passer des examens de certifications. Il en existe pour 6 domaines :

  • Diagnostic de Performance Energétique (DPE);
  • Diagnostic de l’état des installations intérieures de gaz;
  • Diagnostic de l’état des installations intérieures électriques des immeubles à usage d’habitation;
  • Diagnostic de repérage des matériaux et produits contenant de l’amiante dans les immeubles bâtis;
  • Diagnostic état du bâtiment relatif à la présence de termites;
  • Constat de Risque d’Exposition au Plomb (CREP);

Ces certifications sont délivrées par un organisme habilité comme le COFRAC (Comité Français d’Accréditation) et doivent être renouvelées tous les 7 ans.

Il est important de noter que, depuis le 1er avril 2019, les candidats doivent justifier d’un niveau Bac +2 dans le domaine de la technique du bâtiment ou d’une expérience de 3 ans minimum dans un métier du bâtiment.

Par ailleurs, il est obligatoire de passer une formation spécifique dite formation PCR (Personne Compétente en Radioprotection) pour avoir le droit de posséder un appareil de détection du plomb dans les peintures à fluorescence X, car cet appareil contient une petite source radioactive. Cette formation de quelques jours vous coûtera environ 1500€.

Créer son entreprise de diagnostics immobiliers 

L’assurance

L’expert est tenu de souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle : elle couvre sa responsabilité en cas d’erreur de diagnostic puisqu’un litige peut avoir des conséquences aux frais élevés. La garantie couverte par cette assurance doit être d’une valeur minimale de 300 000 euros par sinistre + 500 000 euros par année d’assurance.

Le coût du matériel de diagnostic immobilier 

  • La voiture : outil de travail indispensable aux déplacements vers les différents sites à expertiser (selon votre budget et vos préférences),
  • Le matériel informatique et les outils d’expertise : tablette, télémètre laser, appareil pour le contrôle des installations gaz des installations électriques (de 3000 à 5000€),
  • La machine plomb : la dépense la plus importante que vous aurez à faire puisque son coût avoisine les 20 000€. Il peut être possible de la faire financer en crédit-bail, selon le bon vouloir de votre banquier.
  • Les logiciels (de 500 à 1000€).

Le bureau

Concernant les locaux commerciaux, un espace de coworking en centre-ville conviendra tout à fait au métier du diagnostiqueur indépendant puisqu’il lui permettra de rester flexible et à proximité de ses lieux d’intervention.

Choisir un espace de coworking spécialisé dans les métiers de l’immobilier vous permettra de commence à vous faire un réseau et de bien débuter votre expérience de diagnostiqueur.

S'abonner à la newsletter

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade, agent immobilier digital
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

ouvrir un second etablissement ©Mick Haupt - Unsplash

Ouvrir un second établissement

Lors de la vie d’une entreprise, un entrepreneur peut avoir l’opportunité d’ouvrir un second établissement.

Seulement et face aux multiples notions juridiques existantes proches de la notion de « second établissement », de nombreux professionnels peuvent se trouver en difficulté.

Lire l'article »
Loi pinel © Mikhail Pavstyuk - Unsplash

Les apports de la loi Pinel

La loi « Pinel » en date du 18 juin 2014 réforme les dispositions relatives aux contrats de bail commercial et dérogatoire.
Par ces modifications législatives successives,  le législateur poursuit sa volonté non équivoque de protéger la partie faible au contrat. En l’occurrence, le locataire.

Lire l'article »