L’espace de travail est une préoccupation phare au sein des entreprises actuelles. On sait qu’il conditionne la productivité et le bien-être de l’effectif salarié. Bien entendu, selon le type de structure de l’entreprise et selon les profils de locataires potentiels, l’espace de travail choisi sera différent.

Dans l’inconscient général, par défaut, l’espace de travail type est représenté par un le bureau privé (aussi appelé bureau fermé). Cependant, d’autres entreprises en pleine croissance orientent leur choix d’espace vers de nouveaux modèles. L’’espace indépendant en est un exemple. Focus.

 Work sweet work.

Louer un espace indépendant : pourquoi ?

Louer un espace indépendant : pourquoi ?

Qu’est-ce qu’un espace indépendant ?

On ne le sait que trop : l’immobilier français a longtemps été confronté à une surproduction de biens et d’espaces de travail restés vides. La faute à des conditions d’accessibilité trop complexes, des conditions de location inconvenantes, des charges de fonctionnement trop élevées, etc.

Ce que l’on appelle “espace indépendant” désigne un espace de travail dont la superficie est conséquente (à partir de 40-50m²) et dont la structure est à la totale disposition d’une entreprise. Ce genre d’espaces est un très prisé par les entreprises en croissance (d’effectifs, de production our d’activité) : il permet d’adapter et anticiper la croissance. 

Louer un espace indépendant à durée flexible : est-ce possible ?

Devant le grand nombre d’espaces de travail sans occupants, il était urgent de trouver des solutions afin de les remplir.

Aujourd’hui, le bail 3/6/9, forme classique de contrat de location d’un bien, régit 98% des contrats en France. Ce contrat engage une entreprise à louer un bureau pour au moins 3 ans, renouvelable jusqu’à 9 ans, donc 3 fois.

De nouveaux acteurs, comme les start-ups, TPE-PME, mais aussi les professionnels indépendants, font émerger leurs besoins sur l’ensemble du territoire français. Ainsi, depuis quelques années, la forme des activités professionnelles mutent et la France est devenue en peu de temps et aux yeux du monde, une véritable “usine à entrepreneurs” et “fabrique à startups”.

Louer un espace indépendant : les start-ups

Peu de ces petites structures ont une visibilité sur 3 ans… Ces 3 premières années de vie représentent pour beaucoup un seuil critique, puisque 80% des start-ups créées ne dépassent pas cette période. Peu encore ont la possibilité d’entrer dans les conditions rigides du bail 3/6/9. 

Heureusement, les nouveaux usages, l’adaptation de la législation immobilière et le développement de nouveaux types contrats rendent possibles la location de tous types d’espace de bureaux sur une durée flexible.

De nouvelles formes de baux ont été créés récemment : la sous-location de bureaux, la prestation de services, le bail flexible ou dérogatoire, précaire, etc. Ainsi, il est possible de louer un bureau sur une durée minimum d’1 mois, jusqu’à 36 mois.

Pour louer un espace indépendant, le cas est plus particulier : l’idée étant d’optimiser la location d’un espace sur un terme long.

À ne pas confondre…

De par sa taille et son agencement plutôt libre, l’espace indépendant n’est pas à confondre avec d’autres types d’espaces. Un espace indépendant a l’avantage d’être pleinement aménageable, cloisonnable, configurable à la guise du locataire (dépendant du contrat de location choisi).

C’est ce qui diffère principalement d’autres types d’espaces comme :

  • le bureau fermé (ou bureau privé), généralement plus petit ;
  • le poste de travail en coworking, centre d’affaires ou open space, partagé avec d’autres entreprises…

Louer un espace indépendant : différent du coworking / centre d'affaires

Louer un espace indépendant : les prérequis

Cavalier (pas complètement) seul…

Dans le cadre de leur activité, certaines entreprises peuvent aussi décider d’être indépendantes financièrement (et donc quitter un coworking, un bureau partagé etc.) et créer de la valeur d’une autre manière. Et dans ce cadre, l’espace indépendant est une option adéquate.

L’idée derrière la location d’un tel espace n’est pas non plus de travailler en complète autarcie, mais plutôt de s’émanciper d’un cadre en vue d’évoluer par elle-même, sans une aide tierce. Louer un espace indépendant sied également aux entreprises avec une certaine assise et stabilité financière.

Une relative liberté de mouvement

S’entendre sur les termes du contrat, le bail choisi et les conditions avec le propriétaire de l’espace est indispensable. C’est de ces arrangements que dépendra ainsi la liberté de mouvement, lors de la location de cet espace indépendant.

Un espace indépendant peut, en revanche, être cloisonné ou aménagé de manière à accueillir une ou plusieurs autres entreprises. On parle à ce moment-là d’un bureau partagé.

Louer un espace indépendant : une relative autonomie

On l’a vu aussi précédemment, personnaliser l’espace un maximum a un effet sur la productivité de l’effectif, mais stimule aussi les visiteurs. Notamment si ceux-ci sont des futurs partenaires commerciaux ou de futurs clients.

Le mot d’ordre : confidentialité

À la différence d’autres types d’espaces de travail, l’espace indépendant assure le locataire d’une véritable confidentialité. Pas de risques de divulgation d’informations, d’indiscrétion avec d’autres entreprises etc.

Enfin, bien sûr, tout dépend de ce que le locataire en fait : si faire cohabiter plusieurs entreprises est un objectif, mettre en place un accord de confidentialité, cloisonner ou utiliser l’ensemble de l’espace disponible peuvent être des options intelligentes.

Une offre fournie et disponible dans les grandes villes

Les grandes villes françaises sont réputées pour abriter une offre d’espaces de travail fournie, diverse et adaptée à tout type d’entreprise et d’activité. Ces poumons de l’entrepreneuriat tels que Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Marseille, Nantes, rendent ainsi accessibles de tels espaces aux entreprises. Louer un espace indépendant à Paris, ou Lyon est relativement simple.

Les cas adaptés

Bien sûr, il ne serait pas logique pour toute entreprise de louer un espace indépendant. Nous le disions dans un de nos articles : “Je cherche un bureau de 100m² pas cher… on est deux.”. La raison suivante a été invoquée :

Un bureau de 20m² dans un plateau de 100m² avec salle de réunion, cuisine etc. suffira largement à deux personnes.
Bien prendre en compte cette composante dans l’estimation de son budget est impératif. La recherche d’un espace trop grand dépassera certainement l’estimation des coûts que vous aviez pu faire.

Louer un espace indépendant : la salle de réunion

De ce fait, un espace indépendant s’avère parfaitement adapté pour des entreprises :

  • avec une bonne assise financière,
  • prenant l’espace en colocation pour travailler conjointement,
  • à fort développement en termes financiers et effectifs
  • désirant une transition avant l’acquisition d’un autre bien etc.

 

 

Vous recherchez un bureau équipé à Lyon ? Un bureau clé-en-main dans un espace de qualité ? Pensez à HUB-GRADE !

 

 

 

 

 

Vous recherchez un bureau équipé à Paris ? Un bureau clé-en-main dans un espace de qualité ? Pensez à HUB-GRADE !