Se préparer à la croissance de son entreprise…

Vous avez créé votre start-up ? Retrouvez les principaux paramètres à maîtriser pour une optique de croissance.

Croissance : “Développement, progression, extension, augmentation d’une activité sur une période donnée.”

Tout créateur d’entreprise a un but en vue : créer de la valeur et adopter une dynamique de croissance avec leur activité. Tous veulent progresser et pérenniser leur activité en dégageant de la valeur. Comment doit-on cependant s’y préparer ? En quoi ces différents éléments peuvent sensiblement impacter la croissance de l’entreprise ?

Il est nécessaire d’adopter des fonctionnements conditionnant une croissance durable, et contribuant au développement de votre start-up.

Les facteurs internes de croissance pour l’entreprise

  • La stratégie de l’entreprise
  • Les objectifs commerciaux
  • L’effectif

La stratégie de l’entreprise

Avant de passer à l’action et à la mise en place opérationnelle d’un projet, il est primordial d’établir un business plan, permettant de rassembler l’ensemble des options s’offrant à l’entreprise, connaître son marché (la cible à atteindre, évaluer les différentes externalités…) et enfin rassembler les ressources nécessaires (humaines, matérielles, financières…) pour passer à l’action. La mise en place de ce plan stratégique et l’efficacité des actions qui en découlent influencera la croissance de l’activité.

Les objectifs commerciaux

Il est évident que les objectifs commerciaux permettent à une activité de se positionner, d’évaluer l’efficacité de ses démarches de prospection, d’opérations commerciales et de fidélisation. La définition d’objectifs commerciaux adéquats et réalisables est en étroite corrélation avec la croissance d’une activité.

L’effectif

Dès le début de l’activité, la ressource sur laquelle il est nécessaire de capitaliser d’entrée est la ressource humaine. Même si elle peut s’avérer précaire dès le début d’une start-up, la bonne gestion de l’effectif conditionne la croissance de l’entreprise. Aussi faut-il bien la gérer, affecter/répartir les tâches adéquates, fournir un environnement de travail de qualité et réunir un ensemble de conditions qui lui soit propice pour développer la productivité.

Les éléments externes contribuant à la croissance

  • L’espace de travail
  • La notoriété, l’image de l’entreprise
  • Les financements

L’espace de travail

En lien étroit avec le dernier point, l’effectif, un des éléments phares contribuant à sa croissance et sa productivité est l’espace de travail adéquat. En effet, qui parle de croissance, parle forcément d’un espace qui va devoir être adapté à la taille de l’effectif, assez stimulant et d’une qualité suffisante pour permettre à l’effectif de travailler. Ceci est valable, qu’une start-up ou une entreprise travaille dans un bureau fermé, un espace indépendant, un open space, un bureau partagé.

La notoriété, l’image de l’entreprise

Un des effets directs découlant de l’efficacité des démarches précédemment évoquées : la notoriété. Par effet de levier, plus de contrats signés, plus de fonds, plus de clients donc plus de notoriété et une meilleure image client. Quand on sait qu’un client satisfait partage son expérience à 3 personnes, et qu’un mécontent la partage à 10 personnes, on comprend l’importance du paramètre à intégrer. Investir les réseaux sociaux, mener des campagnes marketing via le mailing, la création de contenu, travailler la visibilité du site Internet, écrire un blog… sont autant de pistes intéressantes pour développer cette notoriété.

Les financements / subventions

La recherche et l’obtention de financements pour le cycle de vie de l’entreprise marquent une étape important dans la croissance et de le développement de celle-ci. Plus de finances, plus de moyens donc une marge de manoeuvre plus grande pour développer le produit, investir dans des recrutements, garder des fonds propres ou encore envisager de louer un espace de travail plus grand.

Bien sûr, suivre la croissance grâce à des outils analytiques est également un levier important, notamment pour mesurer l’efficacité des actions mises en place et aviser en fonction des résultats.
En définitive, se préparer à la croissance de son entreprise réside à la fois dans le rassemblement de ces conditions, mais aussi dans la préparation mentale.

La résistance au changement n’est que le refus de la croissance.

Alexander Ruperti

S'abonner à la newsletter

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade,
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

Qualité de vie au travail © Lesly Juarez

Etude : la qualité de vie au travail

C’est aujourd’hui une des préoccupations centrales d’un grand nombre de travailleurs français : la qualité de vie au travail. De plus en plus d’institutions et d’entreprises se rendent compte de l’enjeu derrière cette notion.

Lire l'article »
© Pexels

Top 10 des expressions à bannir de nos bureaux…

Alerte rouge : sus aux expressions à bannir, celles qui nous font du mal au travail ! Un mal sévit de plus en plus au sein des entreprises françaises, jour après jour, semaine après semaine… Elles sont bel et bien victimes de manies, de péchés mignons et de mauvaises habitudes à perdre : les abus de langage.

Lire l'article »
Travail d'équipe

Comment faire échouer une réunion professionnelle ?

Pourtant très efficaces lorsqu’elles sont bien menées, les réunions tournent parfois au véritable fiasco. Vous souhaitez connaître la recette pour rater vos réunions, vous faire détester par votre équipe et passer totalement à côté de vos objectifs ? Dans ce cas, nous vous invitons à suivre attentivement ces (mauvais) conseils !

Lire l'article »