Ouvrir un second établissement

Lors de la vie d’une entreprise, un entrepreneur peut avoir l’opportunité d’ouvrir un second établissement.

Seulement et face aux multiples notions juridiques existantes proches de la notion de « second établissement », de nombreux professionnels peuvent se trouver en difficulté.

I/ DÉFINITION / EXPLICATION

a) Qu’est ce qu’un établissement secondaire ?  

Selon l’article R123-40 du Code de Commerce, un établissement secondaire est un  établissement permanent, distinct du siège social ou de l’établissement principal.

Il  est dirigé par la personne tenue à l’immatriculation, un préposé ou une personne ayant le pouvoir de lier des rapports juridiques avec les tiers.

b) Quelle est la différence entre un établissement secondaire, un établissement principal et un siège social ?

  –          Le siège social est l’adresse déclarée par l’entreprise lors de sa demande d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés. Il se trouve dans les statuts de l’entreprise et permet de déterminer d’une part  la nationalité d’une société et d’autre part,  les tribunaux territorialement compétents en cas de contentieux.  Concrètement, c’est le centre de la vie juridique et économique de la société.

–          L’établissement principal  est le lieu d’exploitation commerciale de la société. Il est de ce fait rattaché à un fonds de commerce, ce qui le différencie du siège social. Concrètement, le lieu du siège social de la société et de l’établissement principal  peut être différent. Mais dans la majorité des cas, c’est le même lieu.

II/ PROCÉDURE   

a) Quelle est la procédure à suivre afin d’ouvrir un second établissement?

En France, l’ouverture de l’établissement entraîne, pour la société, une immatriculation secondaire.

De ce fait, elle doit nécessairement faire l’objet d’une déclaration au registre du commerce et des sociétés.

b) Quelle est la différence entre un établissement secondaire et un établissement complémentaire ?

La différence entre l’établissement secondaire et l’établissement complémentaire se trouve au niveau de l’immatriculation.

–              L’établissement secondaire est le premier établissement ouvert dans le ressort du tribunal dans lequel  l’entreprise  n’est pas immatriculée.

–           L’établissement complémentaire  est un nouvel établissement ouvert dans le ressort du tribunal dans lequel l’entreprise est déjà immatriculée.            

Exemple: Votre entreprise est initialement immatriculée dans le ressort de la ville de Lyon. Si vous souhaitez en ouvrir un à Lyon, vous ouvrez un “ établissement complémentaire”. Si vous souhaitez ouvrir en un dans un autre ressort, comme Clermont-Ferrand, vous ouvrez un “établissement secondaire”.

Tu as aimé cette lecture ?

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade, agent immobilier digital
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

Homme tenant une ampoule

Comment améliorer ses performances énergétiques au travail ?

Le diagnostic de performance énergétique pour les locaux commerciaux, aussi appelé DPE, est un outil de diagnostic qui permet d’évaluer le niveau de performance énergétique d’un bien immobilier. L’analyse, menée par un technicien certifié, permet de relever des éléments liés à l’efficacité du bien immobilier. Le DPE donne ainsi une note ou classe pouvant aller de A (très efficace) à G (passoire thermique). Ce type de diagnostic immobilier est obligatoire lors de la mise en location d’un local commercial.

Lire l'article »
Le contrat de prestation de services

Le contrat de prestation de services

Le contrat de prestation de services est à l’heure actuelle de plus en plus utilisé par les professionnels, en raison de la flexibilité qu’il propose.
Le succès florissant de ce contrat est la conséquence indirecte de la rigidité du bail commercial.

Lire l'article »
zoom sur le bail digitalisé

Zoom sur… le bail digitalisé

La digitalisation de l’immobilier : dématérialisation et paperless
La technologie continue de révolutionner les usages et changer les comportements, dans tous types, secteurs et domaines d’activités.
Parmi les changements les plus notables, on peut citer la dématérialisation, qui permet aujourd’hui de disposer, éditer, télécharger et archiver des documents en format digital. On parle également de l’avènement du “paperless”.

Lire l'article »
Diminuer l'Empreinte immobilière

L’empreinte immobilière des entreprises

Généralisation du télétravail, recours au flex office, transformation des espaces de travail… Depuis la crise de la Covid-19, le marché de l’immobilier d’entreprise connaît de profondes mutations. Et la crise économique et les enjeux actuels de développement durable ne font qu’accélérer ce besoin de transformation. Les entreprises sont aujourd’hui amenées à s’adapter et à repenser leur organisation en matière de bureaux. Zoom sur l’évolution des besoins des entreprises, et sur les solutions envisageables pour optimiser leur empreinte immobilière.

Lire l'article »