⚡️ Covid-19 : nous sommes là pour vous accompagner dans la gestion de vos locaux et la recherche d’immobilier flexible pour votre entreprise – Contactez-nous : 04 74 26 69 09 !

Ouvrir un second établissement

Lors de la vie d’une entreprise, un entrepreneur peut avoir l’opportunité d’ouvrir un second établissement.

Seulement et face aux multiples notions juridiques existantes proches de la notion de « second établissement », de nombreux professionnels peuvent  se trouver en difficulté.

I/ DÉFINITION / EXPLICATION

a) Qu’est ce qu’un établissement secondaire ?  

Selon l’article R123-40 du Code de Commerce, un établissement secondaire est un  établissement permanent, distinct du siège social ou de l’établissement principal.

Il  est dirigé par la personne tenue à l’immatriculation, un préposé ou une personne ayant le pouvoir de lier des rapports juridiques avec les tiers.

b) Quelle est la différence entre un établissement secondaire, un établissement principal et un siège social ?

  –          Le siège social est l’adresse déclarée par l’entreprise lors de sa demande d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés. Il se trouve dans les statuts de l’entreprise et permet de déterminer d’une part  la nationalité d’une société et d’autre part,  les tribunaux territorialement compétents en cas de contentieux.  Concrètement, c’est le centre de la vie juridique et économique de la société.

–          L’établissement principal  est le lieu d’exploitation commerciale de la société. Il est de ce fait rattaché à un fonds de commerce, ce qui le différencie du siège social. Concrètement, le lieu du siège social de la société et de l’établissement principal  peut être différent. Mais dans la majorité des cas, c’est le même lieu.

II/ PROCÉDURE   

a) Quelle est la procédure à suivre afin d’ouvrir un second établissement?

En France, l’ouverture de l’établissement entraîne, pour la société, une immatriculation secondaire.

De ce fait, elle doit nécessairement faire l’objet d’une déclaration au registre du commerce et des sociétés.

b) Quelle est la différence entre un établissement secondaire et un établissement complémentaire ?

La différence entre l’établissement secondaire et l’établissement complémentaire se trouve au niveau de l’immatriculation.

–              L’établissement secondaire est le premier établissement ouvert dans le ressort du tribunal dans lequel  l’entreprise  n’est pas immatriculée.

–           L’établissement complémentaire  est un nouvel établissement ouvert dans le ressort du tribunal dans lequel l’entreprise est déjà immatriculée.            

Exemple: Votre entreprise est initialement immatriculée dans le ressort de la ville de Lyon. Si vous souhaitez en ouvrir un à Lyon, vous ouvrez un “ établissement complémentaire”. Si vous souhaitez ouvrir en un dans un autre ressort, comme Clermont-Ferrand, vous ouvrez un “établissement secondaire”.

S'abonner à la newsletter

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade, agent immobilier digital
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

Bureaux du futurs - écologie et technologie

Le bureau du futur : entre écologie et technologie

Comment travaillerons-nous à l’avenir ? À quoi pourra bien ressembler le bureau du futur ? À quoi ressembleront nos espaces de travail d’ici 20 ans ? Seront-ils respectueux de l’environnement ? Autant de questions qu’il devient courant de se poser. Elles sont soulevées d’autant plus que les habitudes de travail traditionnelles sont remises en question par les nouvelles technologies et les jeunes générations.

Lire l'article »
L'essor des plateformes de mise en relation

L’essor des plateformes de mise en relation

Dans un monde toujours plus connecté, les nouvelles technologies de l’information ont permis de contracter (voire d’effacer) les distances physiques. Des plateformes web permettent ainsi de mettre en relation des personnes qui, autrement, ne se seraient jamais rencontrées.

Lire l'article »
zoom sur le bail digitalisé

Zoom sur… le bail digitalisé

La digitalisation de l’immobilier : dématérialisation et paperless
La technologie continue de révolutionner les usages et changer les comportements, dans tous types, secteurs et domaines d’activités.
Parmi les changements les plus notables, on peut citer la dématérialisation, qui permet aujourd’hui de disposer, éditer, télécharger et archiver des documents en format digital. On parle également de l’avènement du “paperless”.

Lire l'article »