La culture du gaming en startup

Gaming en startup

Gaming en startup et cohésion de groupe

Le succès d’une startup — d’autant plus si sa taille est moindre et sa création est récente—, repose avant tout sur la cohésion de ses quelques membres. Pour affronter les dures périodes du début, les charges de travail plus importantes, le stress permanent, l’euphorie des résultats positifs, les bénéfices parfois difficiles à apprécier : tous les salariés de la startup doivent apprendre à travailler ensemble. Comme on le dirait dans le domaine du sport, les collaborateurs doivent apprendre « à jouer collectif ».

Cette capacité à travailler de manière soudée, en véritable équipe, n’est pas forcément instinctive chez bon nombre de travailleurs mais peut se travailler au quotidien.

Pour arriver à construire cette fameuse culture d’entreprise qui vous permettra de disposer d’un groupe soudé et efficace et d’être attractif pour de futurs clients ou partenaires, il existe de nombreuses techniques différentes. Certaines sont plus inattendues que d’autres. Parmi ces dernières, le gaming en startup (ou jeu vidéo) a fait, depuis peu, ses premiers pas en entreprise et ses effets se font sentir.

Le Gaming, plus qu’un loisir, un outil managérial ?

Gaming en startupLe jeu vidéo a longtemps été considéré, malgré sa popularité exponentielle, comme un simple loisir récréatif, essentiellement masculin et peu productif. De nombreux débats ont même souvent eu lieu pour savoir si les consoles et les ordinateurs n’avaient pas un effet négatif sur les capacités cognitives des joueurs… Gaming en startupPasser des heures à jouer devant les écrans a souvent été considéré par les parents comme une perte de temps inutile. Mais maintenant que les nouveaux parents ont eux aussi connu la douce époque des premiers jeux vidéo, et alors que la diversité de l’offre propose des jeux pour tous types de joueurs et pour tout âge, l’image du gaming change peu-à-peu aux yeux du grand public. Quel impact son entrée a-t-elle dans le monde de l’entreprise ?

Des exemples de jeux vidéos qui soudent les équipes

Si jouer à un jeu en soi n’apportera rien à un individu unique pour la cohésion de votre équipe, c’est le fait de jouer tous ensemble à un même jeu et en même temps, qui pourrait se révéler très utile pour souder un groupe.

Désormais, rares sont les jeux qui ne disposent pas d’un mode multi-joueurs et les plus populaires d’entre eux, ceux qui rassemblent des millions de joueurs sur le Net et dans des tournois e-Sport et des millions de spectateurs sur Twitch, ne fonctionnent même uniquement qu’en ligne. Il existe ainsi de nombreux jeux : Counter-Strike ou League of Legends en tête, où l’on s’affronte en équipe. Il s’agit ici de coopérer pour gagner : seule la coopération des membres d’une même team permettra à celle-ci de parvenir à éliminer l’équipe adverse. Dans ces conditions, les collègues de travail apprendront très rapidement à se faire confiance, à se partager les tâches, à se coordonner tous ensemble. Ceux qui auront plus une âme de leader que les autres se révéleront, tandis que ceux plus effacés apprendront à trouver leur place.

Le gaming en startup peut être vecteur de tolérance et d’entraide.

Pour apprendre à se connaître, un tournoi de poker en ligne où, cette fois-ci, les employés s’affrontent les uns aux autres, pourrait aussi se révéler riche en informations utiles sur le profil de chacun des joueurs. Qui sait mieux maîtriser ses émotions et qui possède une vision stratégique? Sans oublier le fun et les histoires qu’auront ensuite les participants à se partager. Bien que différent des jeux vidéo classiques, le poker est aussi considéré comme faisant partie du monde du gaming, et des site comme PokerStars, par example, offre l’option de créer un club réservé uniquement aux membres de votre choix et de personnaliser les paramètres de jeu et de les adapter à vos objectifs.

Gaming en startup

Des écueils à éviter ?

Bien sûr, il existe avec le gaming des écueils à éviter : passer trop de temps à jouer aux dépends du temps de travail effectif semble le plus évident. De même, dans les jeux en coopération, il faut faire attention à ne pas se laisser développer une frustration entre  collègues si certains, moins à l’aise que d’autres, entraînent souvent leur équipe vers la défaite. Car le but ici n’est pas là de gagner à tout prix, mais bien de jouer tous ensemble en prenant en compte les forces et faiblesses de chacun, afin de reproduire ensuite ce même comportement au sein de la startup.

Le jeu chez Hub-Grade, c’est sacré : petite séance de FIFA le midi, battle de Nerf en équipe, ou encore petite séance Flashbreak le soir… De quoi révéler les caractères, souder les équipes et apprendre à s’apprécier les uns les autres pour toujours mieux avancer.