Les « Fablab », ces ateliers de fabrication numérique où imprimantes 3D et découpeuses laser n’ont plus aucun secret pour les créatifs ou ingénieurs en herbe, c’est la nouvelle tendance en matière d’innovation. Ces 37 laboratoires français ont même pris la décision de valoriser leurs positions au sein du paysage entrepreneurial français en se fédérant et en créant un label.

FabLab paris

 

Paris, Lyon, Montpellier, Marseille, Nantes ou encore Grenoble : ces métropoles sont les témoins de la multiplication de ces ateliers dans l’hexagone. Ces nouveaux bijoux de technologie ont l’avantage d’être gratuits et collaboratifs : entreprises, startups, ou encore personnes physiques ont la possibilité de manipuler toutes sortes de machines numériques mises à leur disposition pour concevoir objets ou prototypes à leur guise…

Tout comme dans un espace de coworking classique, les étudiants, ingénieurs, designers et futurs entrepreneurs se forment mutuellement en échangeant leurs compétences respectives : le fablab est devenu un véritable vivier de talents et d’expériences, au sein duquel les « coworkers » peuvent construire ce qui leur fait envie avec le numérique… Les Fablabs c’est évidemment l’éducation au numérique mais surtout l’économie collaborative : le travail collectif y est imposé.

 

Le Fablab : du coworking basé sur la collaboration et la licence libre

 

Le Fablab n’est donc pas fait pour les solitaires : phénomène à la mode du « Do It Yourself », les ateliers de fabrication numérique misent plutôt sur le « Do It With Others ». Dans un Fablab en effet chaque production se fait sous licence libre et est diffusée sur le web : le partage des procédés de création est la règle numéro un pour tout adhérant à ces laboratoires.

Cette règle parfois incomprises par certaines entreprises ou certains entrepreneurs, est en réalité dans leur intérêt : puisque déposer un brevet coûte très cher, mais placer leurs créations sous licence libre est surtout une solution qui empêche les industriels de se les réapproprier. De fait, la licence libre permet de diffuser et d’améliorer une création, et évite une appropriation marchande de l’objet.

Le Fablab c’est donc l’occasion de rencontrer des nouveaux coworkers au cœur d’une plate-forme pluridisciplinaire collaborative. Traiter avec des techniciens, informaticiens, ingénieurs, scientifiques, bricoleurs, créateurs… c’est ça le quotidien d’un adhérant !

 

fablab paris