⚡️ Covid-19 : nous sommes là pour vous accompagner dans la gestion de vos locaux et la recherche d’immobilier flexible pour votre entreprise – Contactez-nous : 04 74 26 69 09 !

Coworking à Lyon-Part-Dieu, un quartier dynamique où il fait bon travailler

Lyon-Part-Dieu est un quartier d’affaires majeur, bien connu dans la métropole et en France. Il est le produit d’une histoire riche qui a placé son expansion urbaine au cœur du développement économique lyonnais.
Aujourd’hui, ses bâtiments offrent une architecture remarquable, mais aussi des services, des commerces, des transports et toutes les prestations pour y travailler dans les meilleures conditions. Objet d’un plan de développement pour le rendre toujours plus innovant et attractif pour les entreprises, les espaces de bureaux qui s’y trouvent ne cessent de se réinventer.
Entre centres d’affaires high-tech, tours de plusieurs étages et tiers lieux réaménagés, le coworking à Lyon-Part-Dieu est idéal pour implanter son entreprise de manière flexible et adaptée. Découvrez tout ce qu’il faut connaître sur ce quartier et sur les espaces de coworking qu’il a à offrir.
©Anna Shannon via unsplash

L’histoire du lieu

Une origine ancienne

Le quartier situé dans le 3ᵉ arrondissement de Lyon est bien connu. Il est même considéré comme le deuxième centre-ville après la Presqu’île. Composé d’immeubles bas et de tours, il est le centre névralgique de la ville, mais aussi le second quartier d’affaires en France après la Défense.

L’histoire de ce lieu est bien plus ancienne que certains de ses bâtiments. La retracer, c’est comprendre l’expansion de ce centre d’affaires, où se concentre aujourd’hui une grande partie des espaces de bureaux de la ville.

L’origine du nom

L’origine du nom de la Part-Dieu d’abord, apparaît pour la première fois en 1203 dans un acte de réception d’une terre au-delà du port du Rhône. Ce nom, qui s’écrit à l’époque « Part Deu » signifierait la propriété ou le don de Dieu. En effet, historiquement la majorité de la zone est marécageuse et la partie fertile est donc vue comme un don du ciel.

©Frédéric Ducarne via Wikipedia

Des champs jusqu’au 19ᵉ siècle

Pendant de nombreuses années, les terrains sur lesquels il se situe actuellement étaient majoritairement des champs. Ils subissent régulièrement les inondations du fleuve. Du XVᵉ au XVIIIᵉ siècle, les terres passent entre les mains de différentes familles nobles jusqu’à être vendues aux Hospices civils de Lyon en 1737.

Ceux-ci les cèdent à leur tour en 1844 à l’armée, qui y construit les fameuses casernes de la Part-Dieu. Elles resteront en activité plus d’un siècle. Le quartier n’est annexé à la ville de Lyon qu’en 1852, date à laquelle une grande partie des terres de cette rive du Rhône sont encore recouvertes de fermes et de champs.

Les débuts de l’urbanisme au 20ᵉ siècle

Dès 1926, cependant, la municipalité envisage de construire sur ces terrains de nouveaux quartiers à l’issue d’un concours d’architecture, dont le lauréat prévoyait déjà la construction de 2 tours, mais l’administration militaire s’y oppose. 

Après la Seconde Guerre mondiale, cette zone du 3ᵉ arrondissement devient un lieu d’expérimentation d’un courant d’urbanisme appelé « mouvement moderne », sous l’influence du style de l’architecte Le Corbusier. En 1957, à l’ère des grands plans nationaux d’aménagement des territoires et d’un exode rural qui s’étend à l’ensemble de la France, le ministère de la Défense vend les terrains de la caserne. 

vue des toits de la ville de Lyon
©Valentina Paurevic via unsplash

En 1960 débute un plan d’aménagement dans lequel on prévoit de réaliser un nouveau quartier central. C’est le 3ᵉ arrondissement qui est choisi, grâce à son emplacement et sa taille. En effet, il est désigné après avoir étudié la possibilité de la presqu’île, jugée trop petite et l’ouest lyonnais, jugé trop éloigné. 

Le centre d’affaires de Lyon

Le plan est ambitieux et prévoit la construction de nombreux bâtiments à usages distincts, avec un pôle culturel, commercial, des bureaux privés, un pôle administratif et des logements. Avec la prévision de l’arrivée du train à grande vitesse, un projet de gare TGV revient sur la table en 1971. Elle est inaugurée deux ans après l’ouverture de la ligne reliant Paris à Lyon.

Le quartier de Lyon 3, tel qu’il est aujourd’hui, voit donc progressivement le jour. Le centre commercial est construit sur 120 000m² (contre 50 000m² prévus au départ) et des immeubles s’érigent lentement jusqu’en 1972, abritant un mélange de locaux commerciaux et de logements. 

Dans les années 2010, des travaux de rénovation ou d’extension sont menés, notamment autour de la gare et du centre commercial. En 2015, la tour Incity devient la plus haute tour de la ville de Lyon et le plus haut gratte-ciel de France hors Paris.

On comprend aisément que le dynamisme du quartier, porté par l’ambition forte de son plan d’aménagement initial, soit un atout majeur pour aménager des espaces de coworking.

Le dynamisme du quartier, un atout majeur

Situé sur la rive gauche du Rhône, à Lyon 3, il est le point névralgique de la métropole. C’est aussi un lieu dynamique qui concentre des espaces de travail, ainsi qu’une architecture remarquable. Avec des activités culturelles ou de loisir, des espaces de bureaux ou de création, c’est un lieu de passage, animé et attractif, grâce à un réseau de transport en commun dense.

Une architecture entre tradition et modernité

L’architecture de cet espace central souligne sa modernité : le toit de la Tour Crayon illuminé, la devanture du centre commercial ou les enseignes publicitaires sur la gare en sont autant d’exemples. L’architecture fait également écho à l’appellation lyonnaise de « ville-lumière ».

Elle participe à la mise en valeur du patrimoine de la ville, en alliant technique et tradition de la célèbre fête des Lumières. Le sommet de la Tour Oxygène, éclairé par un défilement de plusieurs couleurs, le faisceau lumineux dirigé vers le ciel de la bibliothèque ou les néons bleus du boulevard Vivier-Merle, en sont des témoignages remarquables.

Aujourd’hui, 5 tours font au moins 80 mètres : le Crayon, la tour Swiss Life, la tour Oxygène, la tour Incity et la tour EDF Lyon. Des constructions sont également en cours de livraison. Cet ensemble de tours, qui seront 12 au total, compose une véritable skyline, avec un panorama qui n’est pas sans rappeler la chaîne des Alpes.

Tour du quartier de la Part-Dieu
©Bastien Nvs via unsplash

Un réseau dense de transports

Avec près de 100 000 personnes transitant par la gare TGV chaque jour, pour 28 millions de voyageurs par an, les 500 000 déplacements quotidiens dans le quartier même paraitraient presque anecdotiques… Ils sont permis par un maillage de transports en commun dense. 

Les déplacements urbains sont possibles grâce à de nombreuses lignes de bus, ayant leur terminus dans le quartier, mais aussi une ligne du métro (la ligne B) et 3 lignes de tramways (T1, T3 et T4). Cette offre de transport est complétée par les lignes de trolleybus C1, C2 et C3. Enfin depuis 2010 un tram-train, le « Rhônexpress », relie le quartier à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry et près de 7 000 places de stationnement public. 

Ce maillage permet les déplacements des voyageurs, des Lyonnais, mais aussi de quelque 20 600 habitants répartis dans près de 13 500 logements.

Des espaces de bureaux modernes et variés

Au-delà de l’architecture moderne et d’un réseau de transport adapté au trafic urbain de cet arrondissement central, c’est aussi un espace de travail majeur. Lyon compte près de 4,3 millions de m² d’activités tertiaires. Sur ce total, la Part-Dieu en dénombre près d’1,6 million, soit plus de 37% du total. Par ailleurs, la zone comptabilise 56 000 emplois répartis dans 2 500 établissements. 

Personnes traversant un passage piéton dans le quartier Part-Dieu
©Bastien Nvs via unsplash

Il n’est donc pas étonnant d’y trouver de nombreuses surfaces dédiées à des bureaux. La zone compte près de 78 sièges sociaux de plus de 1 000 salariés. Ce sont généralement des espaces comprenant des bureaux privatifs ou en open space, sur plateaux avec de nombreuses salles de réunion. Mais le quartier compte également pas moins de 730 sièges sociaux de moins de 1 000 salariés. 

Aussi, on devine à quel point, avec une telle diversité et autant de surface, les postes de travail doivent être variés. Ils peuvent aller du bureau fermé, à des open space en passant par des espaces de bureaux partagés ou de coworking. Tous ces espaces de travail sont répartis dans les différents bâtiments entre des centres d’affaires, des tours de toutes hauteurs et des espaces de coworking plus intimistes et cosy. 

Espace de coworking avec des tables et des chaises
©Copernico Yfm via unsplash

Un développement permanent

Le projet de la métropole doit encore développer les infrastructures et les locaux pour mieux prendre en compte la diversité des besoins.

En effet, la ville prévoit, d’ici à 2030, de créer 650 000m² de bureaux supplémentaires, pour accueillir 40 000 nouveaux emplois tout en aménageant 200 000m² d’équipements dédiés aux services, commerces, loisirs et à l’hôtellerie. Ce secteur n’est d’ailleurs pas en reste avec 1 125 chambres réparties entre 12 hôtels et 8 résidences, offrant également des salles de réunion et de séminaire.

Aujourd’hui, le dynamisme de la zone en fait un espace central pour travailler, se déplacer, consommer et vivre dans l’innovation et la modernité. C’est pour toutes ces raisons que l’emplacement est idéal pour des espaces de coworking dont l’offre se développe.

bâtiments commerciaux de Lyon Part-Dieu la nuit
©Ludovic Charlet via unsplash

Les espaces de coworking à Lyon Part-Dieu

Des nouveaux espaces pour de nouveaux besoins

Même s’il a toujours été un point névralgique dans la ville et dans toute la métropole de Lyon, le quartier n’a pas fini son essor, grâce au plan de développement qui l’accompagne. Cette incroyable dynamique entraine la création de nouveaux espaces de bureaux pour répondre à des besoins de plus en plus différents avec de nouvelles configurations des postes de travail. 

Les espaces de coworking font partie de cette nouvelle offre de l’immobilier professionnel flexible. On trouve des espaces haut-de-gamme, dans de grandes tours modernes aux derniers services high-tech, des grands centres d’affaires tout comme des tiers-lieux cosy et conviviaux. Il existe également des espaces hybrides, inspirés de l’esprit startup avec des espaces collaboratifs ou dédiés à l’événementiel pour aller plus loin que la salle de réunion traditionnelle. Le tout est proposé avec l’ensemble des services et des commerces nécessaires pour assurer aux coworkers de passer une excellente journée au travail. 

L’espace de colocation d’entreprises Focus

Dans cet esprit, Focus, installé rue Servient, propose plus que des bureaux partagés idéalement situés : une véritable expérience de dynamique collective. À proximité du nouveau Palais de Justice, l’espace propose des bureaux privatifs, des postes de travail, mais aussi des espaces de coworking entièrement modulables. 

Terrasse de l'espace de coworking Focus
©Hub-Grade

La promesse de créer un écosystème accueillant, de favoriser les échanges et la cohésion et de garantir la tranquillité nécessaire est tenue sur une surface totale de plus de 1 200m². Les bureaux, entièrement équipés et rénovés, peuvent aller de 9 à 450m² selon les configurations. 

Cet espace de coworking à Lyon s’accompagne des services complets et indispensables, compris dans les prix de location, pour en simplifier la gestion : assurance, charges locatives, connexion wifi, parties communes partagées, salles de réunion, coins cuisine et pause café, conciergerie, imprimantes, bulles téléphoniques… Focus propose également des services additionnels pour offrir une meilleure qualité de travail à ses employés, dans une dynamique de partage inter-entreprises.

espace de coworking Focus
©Hub-Grade

Wojo Grand-Hôtel-Dieu

L’espace Wojo Grand-Hôtel-Dieu offre unee surface de plus de 4 000m² dans un lieu de renom, récemment rénové. Avec plus de 380 postes de travail et des prestations de grand standing, cet espace de coworking à Lyon vous garantit le confort, à deux pas du centre d’affaires moderne incontournable de la ville. 

Regus Danica

A moins de 5 minutes à pied de la Gare Part-Dieu, l’espace Regus Danica est un lieu de travail parfait pour les entreprises et les indépendants en recherche de calme. Ce coworking est conçu pour offrir tous les services indispensables au développement de son entreprise : il propose des coins détentes, des salles de réunions, des bureaux fermés et des postes de travail indépendants, et vous disposez d’un accès au bâtiment 24/24h et 7/7j. Une fois votre choix fait, vous n’avez qu’à vous installer, Regus s’occupe de tout pour vous ! Ce tiers lieu dispose de 42 bureaux fermés, 13 postes en open space et 4 salles de réunion. 

Mama Works

Vous avez déjà entendu parler de Mama Shelter ? Cette chaîne d’hôtels au design atypique et original est née en 2008 et depuis, les hôtels poussent un peu partout en France comme à l’étranger, mais pas que ! En 2017, la chaîne développe un nouveau concept à Lyon : Mama Works, un espace de coworking à l’atmosphère toute aussi sympathique que les hôtels du groupe.

L’espace de coworking a été pensé pour le bien-être de ses coworkers. Chez Mama Works, que vous soyez seul ou en groupe, que vous cherchiez un bureau fermé, un poste de travail ou une salle de réunion, vous trouverez forcément votre bonheur.

postes de travail atypiques chez Mama Works
©Mama Works

Pourquoi choisir un espace de coworking à Lyon Part-Dieu ?

Qu’est ce que le coworking ?

Un espace de coworking est un lieu de travail partagé qui a pour enjeu majeur de favoriser le travail collaboratif. Il regroupe donc en un seul et même endroit des personnes et des types d’entreprises différentes, comme des startups, des freelances, mais aussi des PME ou des équipes projet.

L’organisation de son poste de travail en coworking présente plusieurs avantages : flexibilité, cohésion, partage d’idées, mutualisation des coûts. Après l’avènement des open spaces depuis les années 2000, les avantages du coworking sont nombreux et expliquent le recours croissant à cette solution d’organisation des bureaux.

Les avantages du coworking 

Le coworking offre d’abord une grande flexibilité, avec des espaces dont la taille peut varier, en fonction des changements dans son activité. La contrainte de baux commerciaux, avec des durées de location longues, sur plusieurs années, est remplacée par une solution flexible adaptable au fil des mois.

Le coworking permet aussi de sortir de l’isolement en regroupant des personnes travaillant seules ou en équipes réduites pour faire le plein d’échanges et de créativité. 

Par la mise en commun des frais, la qualité des prestations, le soin de la configuration du poste de travail et des lieux de vie commune, un espace de coworking est un cadre souvent plus motivant. C’est le cas par rapport à des locaux de moins bonne qualité à cause de baux trop contraignants ou de capacité d’investissement limitée.

La mutualisation est d’ailleurs un des autres avantages indéniables du coworking : on mutualise les espaces et les frais, mais aussi les idées, les compétences et le réseau social !

©Ludovic Charlet via unsplash

Les avantages du quartier central de Lyon

La Part-Dieu est un des plus grands quartiers d’affaires de France, où sont basés de grands groupes, mais aussi des entreprises de toutes tailles.

Puisque le coworking doit pouvoir apporter une mutualisation des idées et des compétences et favoriser le réseau et le partage, être situé au cœur d’un tissu économique varié est un atout majeur. 

La diversité des bâtiments et des prestations associées, entre centres d’affaires de haut standing, tour de plusieurs étages, espaces rénovés, réaménagés et décorés avec soin, est un autre avantage pour trouver le meilleur espace de coworking. 

Cette solution d’organisation des bureaux permet plusieurs options, selon les besoins de chacun : la réservation ponctuelle de postes de travail, d’une salle de réunion, l’utilisation des espaces comme lieu de passage ou de rendez-vous business avec la proximité idéale du tribunal judiciaire de Lyon.

Enfin, tous les services, commerces, transports multimodaux offrent un maillage complet et sont la base indispensable pour un espace de travail qui apporte les meilleures conditions aux coworkers.

Personnes travaillant à une table avec leurs ordinateurs
©Scott Winterroth via unsplash

Hub-Grade, spécialiste de l’espace de coworking

Hub Grade est spécialiste de l’immobilier dédié aux startups, TPE et PME, en agrégeant toute l’offre de bureaux, pour répondre à leurs besoins de locaux, classiques, flexibles ou clés en main.

Que vous soyez à la recherche d’un open space, d’espaces de coworking ou de colocation d’entreprises, Hub-Grade vous propose des offres pour trouver le bureau qui vous ressemble et pour vous donner la garantie d’un espace de travail idéal. Au-delà de la localisation des biens, Hub-Grade se charge de toute la gestion administrative et financière des locations. 

Avec un site regroupant toutes les annonces du marché de l’immobilier professionnel flexible en ligne et des agents immobiliers experts, Hub-Grade vous présente un large panel d’espaces différents. À cela s’ajoute une assurance multirisque pour tous les locaux et une plateforme de gestion 100% en ligne pour plus de facilité dans votre location.

Postes de travail nomades en open space, bureaux fermés, ou grandes surfaces de bureaux indépendants, Hub-Grade vous trouve l’espace qu’il vous faut. Cela vous assure de pouvoir vous consacrer au développement de votre activité dans les meilleures conditions et avec le moins de contraintes possible. Découvrez toutes nos annonces d’espaces de coworking à Lyon-Part-Dieu.

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

Les espaces de coworking à Lille

Coworking à Lille : le guide complet des meilleurs espaces

Après Paris, Lyon et Marseille est la quatrième agglomération de France commune la plus peuplée de France, Lille est surtout le centre de la métropole européenne de Lille regroupant 89 autres communes dont Roubaix, Villeneuve d’Ascq et Tourcoing. Elle exerce une influence importante sur tout le territoire nord de l’hexagone, notamment sur l’ancien bassin minier du Nord Pas-de-Calais aujourd’hui très dense et urbanisé.

Lire l'article »