Il a été nommé comme étant “le plus grand incubateur de start-up au monde”. Le projet XXL de l’entrepreneur français Xavier Niel, à savoir un incubateur géant, a fait couler beaucoup d’encre avant même sa création.

La Station F (comme “Founders, Fun, Freyssinet, Fellow, Freedom, Funding”), ouverte en juin dernier, a pour vocation d’accueillir les startups du monde entier, dont les françaises. L’objectif ? Leur permettre de se développer dans un environnement propice, dynamique et bénéficier des meilleures conditions. Focus sur ce mastodonte français de l’entrepreneuriat.

Comment présenter la Station F ?

Son créateur : Xavier Niel

Station F : le créateur, Xavier Niel

Quand on réfléchit sur des personnalités qui “taillent patron” dans l’entreprenariat français, son nom est l’un des premiers à apparaître… Fondateur du groupe Free, copropriétaire du groupe Le Monde, créateur de l’école informatique Le 42… Xavier Niel revêt aujourd’hui la casquette de mentor et tuteur, responsable du développement de nouvelles entreprises. La preuve, dans ses investissements récurrents dans les jeunes pousses, telles que Transferwise, Zenly, Leetchi, La Ruche qui dit oui… Mais aussi d’autres start-ups du même acabit. En cela, ces dernières bénéficient ainsi d’un appui financier de taille et d’un suivi de qualité.

Toutes ces caractéristiques le hissent dans le top 10 des plus grandes fortunes de France.

L’homme qui, selon certains, avait “toujours un tour d’avance”, s’est lancé dans un challenge d’une plus grande envergure. Afin de permettre le développement de structures d’avenir, il ambitionne dès 2014 d’ouvrir le plus grand pôle d’accompagnement d’entreprises au monde.

La Station F, un lieu d’exception

La Halle Freyssinet, Paris 13ème

Station F : le lieu, Halle Freyssinet

 

Après l’idée, la formation d’une offre et d’un plan d’attaque efficace, il a fallu choisir un espace à la hauteur des ambitions du fondateur de Free. La Station F a aujourd’hui pris place à Paris, ville référence en termes d’entrepreneuriat en France et dans le monde.

En plein coeur du 13ème arrondissement, se trouve la Halle Freyssinet, ancien bâtiment ferroviaire. Cette bâtisse historique de 34 000m² est le lieu où l’incubateur XXL a établi ses quartiers. La Station F a ouvert le 29 juin dernier après 3 ans de travaux et 250 millions d’euros investis.

Munie de différents espaces, le bâtiment Station F aura ainsi des fonctions multiples. C’est un lieu de rencontre et d’événements, un espace de travail à Paris qui héberge également un auditorium de plus de 300 places, un fablab, des salles de réunion, un espace de coworking, des lieux de restauration… Destiné à faciliter la vie des locataires, participants et visiteurs, le lieu sera ouvert 24h/24 et 7j/7.

Station F : plus de 3000 postes de travail

Le lieu dispose de plus de 3000 postes de travail, idéal en guise de bureau pour startup à Paris, il est entièrement équipé (imprimantes 3D, fibre optique, salles de travail, mobilier…). Il héberge pas moins de 2000 startups, de secteurs divers et variés (fintech, médias, marketing, e-santé, high-tech…), dont celles désireuses d’entrer au “Founders Program”.

Ses atouts

Station F : la Halle Freyssinet, en plein Paris 13

On pouvait s’y attendre : outre la grande superficie et le nombre de postes, la création d’un tel lieu a suscité de vives réactions une fois rendue publique. Et ce, au point même d’attirer un grand nombre de soutiens, partenariats et participations de tous types :

  • Des partenaires  tels que Facebook, Ubisoft, Microsoft, HEC, Zendesk, Naver, Vente-privée, Numa, Thales… venant y lancer leur propre programme d’accompagnement, ou même héberger de jeunes pousses.
  • Des personnalités ont salué la démarche et publiquement exprimé leur soutien. C’est le cas d’Emmanuel Macron, nouveau président de la République, venu en personne à l’inauguration. Cela symbolise d’ailleurs l’appui d’un gouvernement clairement orienté en faveur de la “startup nation”.

Station F : un atout de poids en Emmanuel Macron en personne

  • Il était certain que la French Tech participerait au projet. L’association a élu domicile en plein coeur de la Station F, prenant ainsi un peu plus de 1000m² de l’espace. Elle reconnaît d’ailleurs dans la Station F, un “lieu extrêmement emblématique” ou encore un “poumon de l’écosystème” digital et entrepreneurial français.
  • Et il ne faut pas non plus oublier l’effet de presse dithyrambique à la vue d’un tel vent d’innovation. C’est autant d’espoirs de plus pour les entrepreneurs… Ils ont été 2300 startups (de 50 pays) à tenter d’entrer au sein du programme d’incubation “Founders Program”, pour seulement 200 places.

L’espace propose, sans conteste, un environnement propice au développement des jeunes pousses. C’est également un compromis efficace pour les ceux en recherche de locaux pour startup à Paris.

Un objectif clair : rendre les startups françaises compétitives

On connaît la France comme un pays axé sur l’entrepreneuriat, l’innovation et spécialiste dans la création de startups à succès.

À bien des aspects, la Station F a été pensée pour le développement des startups, au niveau français et international.

Station F : de grandes attentes

Le but de leur programme d’incubation est de leur donner les armes pour atteindre une compétitivité à l’international. Mais c’est aussi, par un jeu de levier, un moyen d’attirer davantage d’investisseurs de France ou de l’étranger.

Donc, attirer les startups de l’international est aussi une des ambitions phares de l’incubateur XXL Station F, afin que des “gens du monde entier viennent créer leur start-up à Paris”, selon Xavier Niel.

En effet, voici de quoi asseoir la domination française parmi les pays fabriques à startups, TPE et PME, puisqu’une installation d’une telle envergure entre bien dans le “projeeeeet” d’Emmanuel Macron, président entrant.