⚡️ Covid-19 : nous sommes là pour vous accompagner dans la gestion de vos locaux et la recherche d’immobilier flexible pour votre entreprise – Contactez-nous : 04 74 26 69 09 !

La location entre particuliers : bonne ou mauvaise pratique ?

Un article du Progrès de 2014 était intitulé “La location au lieu de l’achat, c’est très tendance”, chose qui se vérifie parfaitement aujourd’hui. Dans le but d’être plus solvables et de rendre leurs offres flexibles, de plus en plus de particuliers et de professionnels mettent leurs biens et services en location. On peut le voir grâce au développement d’un grand nombre de plateformes collaboratives et de sites. Mais en fin de compte, la location entre particuliers est-elle plus avantageuse entre particuliers ou entre professionnels ?

L’économie collaborative et la location de biens

Devant une conjoncture économique souvent défavorable et la baisse du pouvoir d’achat des particuliers, les acteurs économiques de tous bords ont dû réfléchir à de nouveaux business models, concepts et nouvelles utilisations des biens et services. La nature et la valeur d’un bien se dépréciant au fur et à mesure du temps, penser à de nouvelles utilisations et modes de consommation a donc été particulièrement pertinent et nécessaire pour encourager à la réutilisation de ces biens, faire profiter de ceux-ci à un plus grand nombre, générer de la valeur en commun et relancer une économie en berne. On observe un passage d’une économie de propriété (c’est-à-dire où le consommateur est détenteur unique d’un bien) à une économie d’usage, où le produit est utilisé par plusieurs, également appelée économie collaborative.

L’avantage phare de la location de biens et services est sa versatilité; elle peut se faire dans tous les secteurs : automobile, transport, bricolage, location de biens, garde d’enfants, restauration… De nombreux services de partage de ressources et de location entre particuliers se sont développés, inspirés de l’économie collaborative : autopartage, covoiturage, troc… et des enseignes au renom en croissance ont émergé comme Airbnb, Drivy, Blablacar ou encore Heetch.

Devant le succès et l’aspect lucratif derrière la location entre particuliers, des entreprises ont aussi choisi de rendre leurs offres plus flexibles, en incluant des options de location, mais aussi de mettre exclusivement des professionnels en relation pour des locations de biens. C’est d’ailleurs vrai pour Hub-Grade, plateforme de mise en relation entre loueurs et locataires professionnels pour louer des bureaux et des espaces de travail à Lyon et Paris.

La location entre particuliers : un succès à relativiser

En prime, les bénéfices sont nombreux; toutes les parties prenantes sont gagnantes, à la fois le loueur et le locataire, une consommation alternative et basée sur le partage est mise en avant, le pouvoir d’achat est moins impacté, un plus grand soin à l’environnement est apporté… Comme autre bénéfice, on peut citer la flexibilité et la facilité d’utilisation (les accords de principe, la transparence et la confiance entre utilisateurs prévalent).

Le succès de ces entreprises et franchises est néanmoins à relativiser. Ces modes de consommations alternatifs s’affranchissent souvent des modes traditionnels et de l’Etat.  En effet, malgré l’aspect lucratif, les revenus générés ne sont souvent pas déclarés, bien qu’imposables par l’Etat.

Plusieurs cas d’entreprises sont à recenser, notamment :

  • UberPop, service low-cost de transport entre particuliers aux taxis, condamné pour “concurrence déloyale”. Le service a depuis fermé et valu plusieurs amendes au géant californien Uber.
  • Airbnb est aussi poursuivi actuellement pour manque de clarté au niveau fiscal, et le fait que les revenus des loueurs sont souvent non déclarés. Affaire sur quoi un député déclare même “qu’Il en résulte une perte de recettes pour l’Etat, une insécurité juridique pour le contribuable et une concurrence déloyale pour certains secteurs.

Comment se prévaloir en cas de dégâts et imprévus ?

“Comment se protéger contre les abus, dégâts et détériorations causés par le locataire ?”. C’est une question que soulève justement la location de biens, notamment entre particuliers. Pour TOUT accord formulé, sur une plateforme ou entre connaissance, il est absolument nécessaire de former un contrat en bonne et due forme entre deux parties. Ce contrat doit stipuler le tarif et la durée de location, les conditions d’utilisation et indiquer les garanties et la franchise en cas de dégâts.

Il est aussi nécessaire de se prémunir d’une assurance responsabilité civile et d’une protection juridique et de les inclure au contrat en question. Néanmoins aujourd’hui, les sites Internet s’organisent avec des groupes d’assurance, et incluent une couverture sur les biens mis à disposition.

Pour le cas de la location de logements, avec des plateformes comme Airbnb, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance habitation, notamment en cas de sinistres, dégâts, réparations à effectuer etc. Des assurances habitation comme celles de l’assureur Maaf offrent des protections et des garanties efficaces.

S'abonner à la newsletter

À la recherche d'un bureau ?

Consultez les annonces d'espaces de travail à louer chez Hub-Grade, agent immobilier digital
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Ces articles peuvent vous intéresser

Test - quel bureau est fait pour vous

Test : pour quel type d’espace de travail êtes-vous faits ?

Vous êtes-vous déjà demandé quel est le type d’espace de travail qui vous conviendrait le mieux ? Mais outre l’espace qui nous entoure, quel environnement de travail influe le plus sur votre productivité ? Idéalement, dans quel espace de travail vous sentez-vous bien ? On vous aide à répondre à l’ensemble de ces interrogations 🙂

Lire l'article »
Startup © Danielle Macinnes

Créer sa startup en 2016 : les prérequis

Aujourd’hui, “se mettre à son compte”, “créer sa propre activité”, “monter sa boite”, “créer sa startup” sont autant de notions qui sont entrées dans nos usages. Si bien que la France est un des premiers pays européens en termes de créations d’entreprises et de startups. Nous tenterons d’en comprendre les tendances et les raisons.

Lire l'article »
Le bureau du futur

La voiture : bureau du futur ?

L’évolution de notre société et des attentes des jeunes actifs font que nous réinventons constamment nos espaces de travail. Du bureau fixe, aux espaces de coworking en passant par la colocation d’entreprises, les open-spaces ou encore le home-office : l’espace de travail grâce à la technologie s’est constamment réinventé afin de répondre au maximum à nos besoins.

Lire l'article »

Le financement participatif et l’immobilier : on vous dit tout !

Plus qu’un sujet d’actualité, le financement participatif appelé aussi « crowdfunding » est bien installé dans notre société. On le retrouve dans diverses domaines et il revêt différentes formes (don avec ou sans contreparties, prise de participations, prêt). Dans ce vaste secteur, nous avons choisi de vous parler du crowdfunding appliqué à l’immobilier.

Lire l'article »