On l’a récemment mis à l’honneur dans cet article, il y a beaucoup de points communs entre les sportifs et les startuppers ! Compétition, challenge, esprit d’équipe, dynamisme… Sont les valeurs que connaît bien notre invité du jour, Brieuc Oger. Ancien sportif de haut niveau dans la voile, Brieuc, qui est encore étudiant (plus pour longtemps), vient de lancer sa start-up Hub-Grade.

Rencontre !

Salut Brieuc, peux-tu nous dire quelques mots sur toi et ton équipe ?

Brieuc Oger, fondateur de Hub-Grade, spécialiste de la location de bureaux entre professionnels

Je m’appelle Brieuc Oger, j’ai 24 ans. Je suis breton. Je serais diplômé de l’EMLyon dans quelques mois. Je suis sportif de haut niveau, espoir de la Fédération Française de Voile. J’ai crée Hub-Grade en Juin 2015. Je suis arrivé à l’entrepreneuriat assez naturellement. J’ai toujours mené des projets à côtés de mes études, surtout des projets sportifs et maintenant je monte une boîte.

On est 7 à être impliqués dans le projet : deux développeurs, une graphiste, deux commerciaux, un community manager et moi. Dans les semaines à venir, on devrait accueillir une ou deux personnes supplémentaires. Même si je suis seul associé, j’ai la chance d’avoir une équipe qui a grossi très vite avec beaucoup de personnes jeunes et talentueuses. Selon moi, l’un de nos avantages compétitifs principaux par rapport à d’autres start-ups, réside dans ces personnes. En entrepreneuriat, on parle beaucoup de l’entrepreneur et rarement de son équipe. Dans mon cas, sans une équipe impliquée, volontaire et très travailleuse, le projet n’aurait pas pu voir le jour si rapidement.

En quoi ton parcours de sportif de haut-niveau t’aide t-il dans ta vie entrepreneuriale ?

Je vois énormément de similarités entre ces deux activités. Le sport de haut niveau, c’est un engagement de tous les jours, se préparer physiquement, faire attention à son poids, organiser le planning, le budget, les déplacements, les hébergements, les listes d’équipages, préparer le bateau, trouver le financement… Un projet sportif est un problème complexe, multi dimensionnel. Le niveau d’implication est aussi assez fort. Avoir vécu tout ça m’a préparé de la meilleure des façon à ce que je vis en ce moment. Je crois sincèrement que j’ai autant appris sur le management de projet dans le cadre de mes projets sportifs que grâce à mes études. Le sport et la voile en particulier nécessitent une remise en question permanente.

” Le jour où l’on pense que l’on n’a plus rien à apprendre, alors on risque de se planter. “

La capacité à se remettre en question, c’est primordial en sport. En entrepreneuriat, c’est pareil. La voile m’a appris énormément sur la dynamique de groupe et le management d’équipe. Ce ne sont pas des choses que l’on peut apprendre en classe. Aujourd’hui, je manage l’équipe de Hub-Grade de la même manière que je manageais mon équipage.

Hub-Grade, c’est la start-up que tu as montée il y a quelques mois. Tu nous expliques le concept ?

Hub-Grade est une place de marché web d’économie collaborative B to B. Nous mettons en relation des entreprises ayant des actifs matériels sous-utilisés et des entreprises qui souhaitent louer ses actifs. Nous transposons les principes de l’économie collaborative entre les consommateurs vers les professionnels. Pour le moment, nous nous concentrons sur les espaces de travail inutilisés dans les entreprises mais dans les mois à venir, nous allons nous diversifier vers la location de véhicules, d’outils et de machines. Le marché de léconomie collaborative est encore peu développé mais en pleine expansion. C’est très excitant car les possibilités sont infinies. Nous sommes aussi très heureux doffrir aux entrepreneurs français un moyen innovant pour réaliser leur projet !

Pour en savoir plus: TwitterFacebookLinkedIn.