Brieuc Oger et son équipe de Hub-Grade, la plate-forme de location de bureaux ente professionnels

Brieuc Oger (au centre) a eu l’idée mettre en relation les entreprises et les propriétaires de surfaces de 15 m2 ©Hub Grade.

Un étudiant a lancé en juin cette plateforme de location de bureaux tout en poursuivant ses études à l’EM Lyon, une école de management. Sa start-up compte déjà six salariés.

Décidément, les jeunes français sont de plus en plus nombreux à ne plus attendre la fin de leurs études pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. C’est le cas de Brieuc Oger, qui, à 24 ans seulement et en parallèle à ses études à l’EM Lyon, a lancé au mois de juin 2015 Hub Grade, une plateforme de location de bureaux. Plutôt que d’effectuer un stage, ce breton d’origine a préféré, dans le cadre de son projet de fin d’études, créer une start-up mettant en relation des entreprises disposant d’espaces de travail non-utilisés et des entrepreneurs cherchant à en louer pour une durée flexible.

«Lorsqu’on est encore étudiant, on ne prend pas trop de risques financiers, c’est le bon moment pour lancer son projet», explique Brieuc Oger qui a décroché son diplôme en septembre dernier.

«Nous ne sommes pas en concurrence avec les agences immobilières»

Hub Grade propose un large éventail de produits, allant aussi bien des bureaux fermés aux lieux de «coworking», en passant par espaces industriels ou des espaces commerciaux éphémères. Les loueurs peuvent ainsi déposer gratuitement une annonce sur la plateforme qui offre la possibilité au locataire de valider une location directement sur le site internet, de visiter le local si nécessaire, et de payer et signer le contrat en ligne. En phase d’expérimentation, l’équipe de Hub Grade se concentre sur Lyon. «Nous ne sommes pas en compétition avec les agences immobilières car nous ne faisons que du partage d’espace de travail et nous nous concentrons sur du précaire. Notre corps de métier, ce sont les surfaces de 15m² environ, trop petites pour intéresser les professionnels de l’immobilier». Le principal atout concurrentiel de Hub Grade? La plateforme propose une assistance globale offrant un accompagnement juridique et administratif des clients.

 

avantages

Statut d’étudiant-entrepreneur

En neuf mois seulement, et notamment grâce au coup de pouce de la bourse French Tech, délivrée par la Banque Publique d’Investissement, qui a contribué au financement du projet à hauteur de 18 000 euros, Hub Grade emploie déjà six salariés. La start-up a installé ses bureaux sur le campus même de l’incubateur de l’École, qui met des bureaux à disposition des étudiants. «C’est une grande chance car c’est vraiment dur d’être seul lorsqu’on lance son projet. Il faut être entouré, échanger, être au courant des projets des autres car il y a toujours des stratégies qui se recoupent, c’est très motivant, il y a une réelle émulation».

Brieuc Oger a également bénéficié du tout nouveau statut d’étudiant-entrepreneur. Le dispositif, mis en place au mois de septembre 2014, permet de maintenir le statut d’étudiant et les avantages qui en découlent, tout en permettant au jeune d’aménager sa scolarité pour mener à bien son projet et d’être accompagné tout au long de sa mise en œuvre. «J’ai eu la chance de faire un programme de fin d’études quasiment intégré à l’incubateur de l’EM Lyon, et d’être accompagné pendant un an par un référent de qualité», assure Brieuc Oger. «Ce statut permet de créer sa boite pendant les études, un moment où on a peu de choses à perdre. Cela permet d’être toujours en contact avec le milieu étudiant, riches en terme de ressources humaines». En effet, l’étudiant emploie en grande majorité des étudiants: sur les six salariés de Hub Grave, quatre d’entre eux sont en alternance ou en contrat de professionnalisation.

Une ambition internationale

En six semaines seulement, la plateforme compte déjà 1 000 annonces en ligne sur la ville de Lyon. «Cela peut paraître anecdotique, mais une annonce a été déposée sans qu’il n’y ait eu de démarchage, ce qui est très important pour nous». En moyenne et après démarchage, l’entreprise draine 20 à 30 clients par semaine, des résultats satisfaisants qui nourrissent l’ambition du jeune entrepreneur. «On souhaite se déployer à Paris avant 2016, consolider ce réseau et s’étendre un peu partout en France. Si on parvient à faire cela au niveau national, on pourra l’étendre à l’international. Une fois qu’on est sur internet et qu’on a une méthodologie solide, ça serait dommage de ne pas se déployer. Mais il faut réussir à nourrir le projet en investissements. C’est pour cela qu’on a prévu une levée de fond au cours de l’année à venir». A terme, la jeune pousse projette de décliner son offre à d’autres actifs matériels tels que «les véhicules de société, les outils et les machines».

Pour suivre l’actualité de Hub-Grade: TwitterLinkedInFacebook